Ramat Gan / Israël

Ramat Gan / Israël

Ramat Gan / Israël
Le jumelage avec Ramat Gan cultive notamment les liens culturels et universitaires, mais repose aussi sur des échanges d'expérience.

Le jumelage avec Ramat Gan fut signé en 1991, suite à des contacts noués à l'initiative de l'Alliance France-Israël et à une motion de solidarité adoptée par le Conseil municipal de Strasbourg pour aider à la reconstruction de logements détruits à Ramat Gan pendant la guerre du Golfe. Les différentes structures représentant la communauté juive de Strasbourg sont très impliquées dans les relations entre les deux villes.

Des échanges culturels

Le jumelage s'est traduit dès l'origine par des échanges scolaires mais également culturels, notamment dans le domaine de la musique et du chant choral, du théâtre et des arts plastiques. La Ville de Strasbourg apporte son soutien financier et logistique aux projets culturels et artistiques organisés régulièrement entre les deux villes.

Des échanges d'expérience

Des échanges techniques ont eu lieu ponctuellement sur la sécurité, les pompiers, les systèmes d'information géographique.

Un programme de coopération autour des politiques en faveur des personnes âgées et du bénévolat intergénérationnel est mené depuis 2006 entre les deux villes, Ramat Gan bénéficiant d'une expertise avancée sur ces questions. Plusieurs voyages d'études ont ainsi été organisés dans les deux villes avec des professionnels de l'action sociale et de la gériatrie, à l'initiative du Fonds Social Juif Unifié.

Une nouvelle impulsion en perspective du 25è anniversaire du jumelage en 2016 : innovation, mobilité et jeunesse

Une délégation conduite par le Maire de Ramat Gan a été accueillie à Strasbourg en novembre 2016 pour célébrer les 25 ans de jumelage entre les deux villes. A cette occasion, de nouvelles pistes de coopération ont été identifiées et de nouveaux projets communs vont être initiés :

  • un projet d'échanges de jeunes autour d'un travail commun sur la participation citoyenne, le vivre ensemble, la promotion et la valorisation de l'engagement bénévole, ainsi que le service volontaire international.
  • une coopération dans le domaine de l'innovation créative, notamment auprès des jeunes, avec la mise en place d'échanges entres structures mettant les nouvelles technologies numériques à la portée de tous, à l'image du SHADOK à Strasbourg.
  • des échanges d'expérience en matière de mobilité urbaine et de promotion du vélo, afin d'appuyer la Ville de Ramat Gan dans sa politique de développement de nouvelles pistes cyclables et de désengorgement de la circulation automobile, dans le cadre du nouveau schéma de transports de l'agglomération de Tel Aviv.
  • une coopération académique et artistique entre la Haute Ecole des Arts du Rhin (HEAR) et le Shenkar College of Engineering, Design and Arts, deux établissements réputés pour leur formation d'excellence, à travers la mise en place d'échanges d'étudiants et de projets conjoints.

Les Maires des deux Villes ont par ailleurs assisté côte à côte à un grand concert pour la Paix le 13 novembre 2016 à la Grande Synagogue, concert commémoratif des attentats de Paris organisé dans le cadre du Festival des Sacrées Journées de Strasbourg, avec la participation du Chantre de la Synagogue de Tel Aviv et Ramat Gan, Tzvi Grinhaïm.

Strasbourg et Israël

L'année 2015 a été marquée par le 65ème anniversaire des relations diplomatiques entre notre pays et Israël. A cette occasion, la Ville de Strasbourg a été la seule en France à organiser une semaine culturelle israélienne en avril 2015, en partenariat avec l'Ambassade d'Israël à Paris. Les partenaires de cette opération ont été nombreux (Université, associations étudiantes, Orchestre Philharmonique, Haute Ecole des Arts du Rhin, Musées, cinémas Star et Odyssée, librairie Kléber, Sofitel). Le cinéma, la littérature, la danse, le théâtre, la musique, le design et la gastronomie étaient notamment au programme.