Projets européens

Projets européens

Projets européens
Strasbourg fait appel à des financements européens pour cofinancer des projets de tous types, en partenariat avec d'autres villes et métropoles européennes.

Strasbourg bénéficie :

  • d'aides directes, à travers les programmes communautaires
  • d'aides indirectes, à travers les fonds structurels de la part de l'Union européenne

 

La Ville et l'Eurométropole répondent régulièrement, avec d'autres métropoles européennes, à des appels à projets lancés par l'Union européenne sur des politiques publiques qui contribuent à la reconnaissance de l'agglomération à l'échelle européenne.

Du fait de sa situation transfrontalière, Strasbourg peut également solliciter le soutien financier de fonds du programme "Interreg V Rhin supérieur", qui a pour objectif de promouvoir la coopération transfrontalière dans le Rhin supérieur.

Exemples de projets :

"Et Lettera – Writing pictures, drawing words" : un projet culturel

Ce projet a fait suite au succès du projet "Animaliter", qui a réuni 9 villes (dont 7 villes membres du Club de Strasbourg) entre 2007 et 2009 sur le thème de l'illustration en Europe. Le projet "Et Lettera - Writing pictures drawing words", cofinancé par l'UE dans le cadre du programme européen "Culture", a abordé la question du lien entre illustration et écriture avec pour but de mettre en lumière les méthodes de l'apprentissage de l'écriture à travers l'Europe, et d'en souligner l'évolution historique. Il a réuni autour de la Ville de Strasbourg, d'octobre 2010 à octobre 2012, la Ville de Varsovie (Pologne), la Ville de Brno (Rép. Tchèque), le Musée Deri de Debrecen (Hongrie), la Bibliothèque du Conté d'Arad (Roumanie) et la Bibliothèque de Barcelone (Espagne) ; la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg et les Médiathèques de la Communauté urbaine de Strasbourg ont été également associées au projet.

Pour plus d'informations sur les activités passées et à venir sur le site "Et Lettera".

"HURRY UP!" : promouvoir la participation citoyenne des jeunes

Le projet "HURRY UP! – Human Rights Revisited by Youth in Europe!", cofinancé par l'Union européenne, a réuni des villes et organisations partenaires de 7 pays européens (France, Allemagne, Hongrie, Bulgarie, Roumanie, Pologne, Lettonie). Son objectif principal était de créer, à l'occasion du 60ème anniversaire de la Convention européenne des droits de l'homme et en partenariat avec la Cour européenne des droits de l'homme, un réseau de jeunes ambassadeurs des droits de l'homme et de la démocratie en Europe.

Par l'inclusion de jeunes ayant moins d'opportunités, il ambitionnait également de promouvoir la participation active de tous. Différentes activités ont ainsi été organisées pendant les 10 mois du projet : un séminaire européen sur les droits de l'homme et la participation citoyenne des jeunes, des actions locales de promotion et de diffusion des résultats, et une publication ainsi qu'un clip-vidéo.

Cities for You, Cities for Europe – CT4EU (septembre 2012 – novembre 2014)

Mené avec le soutien du programme "L'Europe pour les citoyens" de l'Union européenne, ce projet, qui associe Strasbourg et sept villes partenaires du réseau des villes du Club de Strasbourg, vise à restaurer la confiance entre les citoyens et leurs élus, aussi bien au niveau local qu'au niveau européen. Pendant deux ans, des rencontres ont eu lieu, ainsi que des ateliers, dans le but de partager les bonnes pratiques dans le domaine de la participation citoyenne, avec une importance particulière accordée à la participation des jeunes et à l'utilisation des nouvelles technologies.

Les jeunes participants ont restitué leurs conclusions le 5 Novembre dernier, au Parlement européen, en présence de Madame Monika Smolkova, députée européenne. Parmi leurs recommandations :

  • développer des zones d'accès au Wifi Gratuit sponsorisées par l'Union européenne
  • multiplier les points d'information sur l'Europe sur le modèle du Lieu d'Europe de Strasbourg
  • développer la communication autour du programme Erasmus + auprès des jeunes non-étudiants
  • sensibiliser les professionnels de l'insertion à la mobilité européenne des jeunes avec moins d'opportunités
  • valoriser les compétences/connaissances non-formelles acquises au cours de la mobilité et mieux les reconnaître dans le cursus professionnel
  • renforcer la présence des députés européens dans les quartiers et encourager le parrainage de jeunes scolaires ou d'étudiants par des élus locaux et européens, sur le modèle de l'initiative "Maire d'un jour"

 

L'ensemble de ces recommandations sont recensées dans la publication finale du projet, accessible sur la page dédiée à ce projet.

CATS : développer les mobilités innovantes

Le projet CATS (City Alternative Transport System) est mené par la CUS en partenariat avec la ville de Ploiești (Roumanie), d'Aremol (Agence Régionale pour la Mobilité de la Région Lazio – Italie) et de partenaires privés. Ce projet, soutenu par le 7ème Programme Cadre de Recherche et de Développement Technologique de l'UE, a pour objectif le développement d'un système innovant de véhicules électriques en libre-service, pouvant circuler seuls ou en convois selon les besoins.

Création d'une Maison de la petite enfance transfrontalière dans le quartier du Port du Rhin

Afin de répondre aux besoins de la population en matière de places d'accueil collectives pour la petite enfance, les villes de Strasbourg et Kehl se sont accordées pour réaliser ensemble une Maison de la Petite Enfance (MPE) transfrontalière, de 60 places, au Port du Rhin.

Cette MPE transfrontalière s'inscrit par ailleurs dans une réflexion plus globale visant à créer une véritable agglomération transfrontalière Strasbourg-Kehl en aménageant conjointement le secteur des Deux-Rives du Rhin et en y développant l'implantation d'équipements publics communs aux deux villes.

Par ailleurs, la ligne de tramway Strasbourg-Kehl passera à proximité immédiate de cet équipement et en permettra une desserte optimale aussi bien pour les Kehlois que pour les Strasbourgeois.

Le projet, dans sa phase d'études et de construction, a été cofinancé à hauteur de 50% par le programme Interreg IV Rhin Supérieur.

 
Contacts
Direction des relations européennes et internationales
Tél. +33 (0)3 68 98 74 11