Port du Rhin : un quartier totalement renouvelé

Port du Rhin : un quartier totalement renouvelé

Port du Rhin : un quartier totalement renouvelé
Le Port du Rhin se transforme durablement : à l'horizon 2020, le tram contribuera à désenclaver le quartier, tandis que l'offre nouvelle en logements favorisera la mixité sociale et de fonctions.

Présentation du projet

Il faut tout d'abord rappeler que la candidature de Strasbourg a été retenue – avec celle de dix autres collectivités - dans le cadre d'un appel à projet lancé par le Plan Urbanisme Construction et Architecture (PUCA) début 2010. Il s'agit d'un programme expérimental relatif à la "qualité et sûreté des espaces urbains" afin de faire émerger des projets innovants dans la prise en compte, dès leur phase de conception, d'actions autour des enjeux de sécurité urbaine sortant des formes actuelles d'urbanisme "sécurisé" et de la vidéo surveillance.

Dans le cadre de cet appel à projet, Strasbourg participe à un atelier de recherche-action sur la problématique "Formes urbaines et conception de l'espace" et bénéficie de l'appui d'une expertise externe menée autour de la place de l'Hippodrome par le cabinet Landauer. Un travail d'analyse préalable a porté sur le fonctionnement existant du secteur d'habitat et sur le fonctionnement potentiel du futur quartier tel qu'il est induit à la fois par le Schéma Directeur Deux Rives et par le projet de requalification urbaine du Port du Rhin. Ces éléments d'analyse ont servi de base à l'élaboration de préconisations d'aménagement et de principes d'actions.

Des opérations déjà engagées

Parallèlement à l'élaboration du schéma directeur, document de prospective à moyen et long termes, le renouvellement urbain du quartier du Port du Rhin est déjà engagé à travers différentes opérations dont, notamment :

  • la réhabilitation des îlots de la cité Loucheur (392 logements – CUS Habitat) et bientôt celle de l'îlot Coulaux et de la Cour Kratz (128 logements – La Strasbourgeoise Habitat)
  • la mise en œuvre  de la liaison Interport dont la première phase a été ouverte à la circulation le 3 septembre 2010. La 2ème phase est en cours de réalisation avec la construction d'équipements et de services de quartier dont l'épicerie Com' au Rhin, le restaurant d'insertion de l'Ile aux Epis, le terrain de hat-trick.

vue architecte D'autres opérations sont en cours d'engagement, conformément au plan d'actions 2010-2015, élaboré fin 2009 et qui fait l'objet d'une large concertation (ateliers et comités de projet, réunions publiques, forums). Ainsi, ce plan d'actions prévoit des opérations structurantes pour la requalification du quartier. Il comprend notamment une redistribution des espaces publics cadrés autour de la place de l'Hippodrome et un redécoupage des îlots à urbaniser rendus possibles suite à la réalisation de la 1ère phase de la liaison Interport et à la reconfiguration de l'avenue de l'Europe. Grâce auxquelles on a réussi à éloigner la circulation de transit du quartier du Port du Rhin.

Programmation prévisionnelle des différentes opérations du projet

Ainsi, 2012 verra le démarrage de la mise en œuvre d'un espace public majeur de 3 hectares, la place de l'Hippodrome, reliant le quartier actuel au jardin des Deux Rives. Les rues Coulaux, Schérer, des Cavaliers et la rue Jean Monnet seront également réaménagées en adéquation avec la requalification urbaine et paysagère de la place de l'Hippodrome. La mise en œuvre de l'ensemble de ces aménagements publics sera échelonnée jusqu'en 2014, concomitamment au chantier du Tram.

C'est également le long de cette place structurante que seront réalisés les nouveaux programmes immobiliers, notamment la Résidence du Jardin des Deux Rives, dont la mise en œuvre s'échelonnera en 2012/2013. Il s'agit d'un programme mixte de 380 logements (architectes Denu & Paradon, Vinci Immobilier/Franck/Weller).labellisé BBC, comprenant :

  • 190 logements privés
  • une résidence "séniors" de 110 logements
  • 80 logements aidés.

Le projet d'Habitation Moderne, dont le jury désignant le maître d'œuvre s'est tenu le 24 novembre 2011, sera composé d'environ 140 logements dont 60 logements aidés. Cet ensemble immobilier situé sur l'îlot de l'église Ste Jeanne d'Arc, viendra animer la façade Nord/Ouest de la place de l'Hippodrome dès 2014.

La clinique Rhéna

Autre élément restructurant et non des moindres, à proximité du Jardin des Deux Rives, sur le site de l'ancien stand de tir Desaix qui accueillait la Foire St Jean, le projet de regroupement des 3 cliniques "Adassa/Diaconat/Ste Odile" en un pôle médical à horizon fin 2016/début 2017, représentera un formidable déclencheur pour la mutation urbaine de ce territoire.

Cette nouvelle clinique, comprenant un plateau technique de 23 blocs opératoires pour une capacité d'accueil d'environ 373 lits sur environ 30 000 m² de Surface de Plancher, constituera le 1er établissement privé de santé de l'agglomération strasbourgeoise. Véritalbe "campus médical", il représentera une institution sanitaire de plus de 1 100 professionnels de santé, médecins, soignants, techniques et administratifs et sera entouré de maisons médicales implantées à proximité immédiate de la clinique.

Phases à venir

2012/2014 :

  • place de l'Hippodrome + voiries
  • pharmacie
  • 380 logements résidence des Deux Rives
  • 110 logements Habitation Moderne
  • réhabilitation îlot Coulaux, cour Kratz
  • réhabilitation de l'Ecole du Port du Rhin + création structure petite enfance
  • tram.
 
Contacts
Mission deux rives
Tél. +33 (0)3 68 98 51 06