Les réseaux tram et bus à Strasbourg

Les réseaux tram et bus à Strasbourg

Le réseau des transports en commun est très développé à Strasbourg, et l'efficacité du Tram n'est plus à démontrer. Les abonnements mensuels sont pour les grands utilisateurs très avantageux.

Le réseau des transports collectifs à Strasbourg

À ce jour, l'agglomération strasbourgeoise continue d'accumuler les records. Avec ses 55,5km de longueur commerciale, ses 6 lignes maillées (A/B/C/D/E/F) et ses 69 stations, le réseau tram est le plus long de France. Près de 300 000 voyageurs l'empruntent chaque jour.

Le réseau bus de l'agglomération strasbourgeoise affiche ses performances, il compte 30 lignes  urbaines desservies par 283 véhicules et 11 lignes interurbaines où circulent 57 cars. Plus de 11 millions de kilomètres sont parcourus par an pour nos clients.

Dans les principales stations d'échange avec le tram, les correspondances sont spécialement aménagées pour permettre un changement de mode de transport rapidement et en toute sécurité, par des cheminements adaptés aux personnes en situation de mobilité réduite.

Les parkings Relais-Tram offrent la possibilité de garer son véhicule à proximité d'une station de tram et de rejoindre le centre-ville en quelques minutes, sans aucun souci de circulation ou de stationnement. En échange du prix de stationnement pour la journée, tous les occupants du véhicule reçoivent un ticket permettant d'effectuer un aller-retour en tram.
Les parkings Relais-Tram sont ouverts du lundi au samedi de 7h00 à 20h00. En dehors des heures d'ouverture : le parking est gratuit mais l'accès au tram est payant.

Les lignes de tram

  • Tram A : d'Illkirch Lixenbuhl à Hautepierre Maillon
  • Tram B : d'Hoenheim Gare à Lingolsheim Tiergaertel
  • Tram C : de Neuhof R. Reuss à Gare Centrale
  • Tram D : de Rotonde à Aristide Briand
  • Tram E : de Robertsau Boecklin à Baggersee
  • Tram F : de Place d'Islande à Elsau


Les lignes de Bus: le principe de numérotation reprend cette classification :

  • lignes pénétrantes centre ville : 4, 6, 10
  • lignes de liaison interquartiers : 2, 7, 14, 15, 30, 40, 50, 70
  • lignes rabattues sur le tramway : 12, 13, 15a, 17, 19, 21, 22, 24, 27, 31, 62, 63, 65, 66, 71, 72
  • les navettes : la navette Neudorf Marché, la navette Robertsau, la navette Hôpital Civil

 

Pour en savoir plus sur le réseau, les horaires, les itinéraires, les abonnements, consultez le site de la CTS : www.cts-strasbourg.fr.

Les projets de développement des réseaux

Afin de répondre aux besoins de transport d'une grande agglomération et de renforcer son accessibilité, la Communauté urbaine de Strasbourg a engagé une politique de déplacements en développant le concept de multimodalité. Cette démarche vise à promouvoir les déplacements multimodaux en privilégiant les transports publics, les déplacements à vélo, les modes de transports alternatifs (covoiturage, autopartage...) et l'usage plus raisonné du véhicule individuel.

Le réseau tramway va continuer son développement au travers de plusieurs extensions :

  • l'extension Sud  de la ligne de Tram A à Illkirch
  • l'extension Nord de la ligne de Tram E à la Robertsau
  • la double extension Ouest de la ligne de Tram A à Hautepierre/Poteries à l'horizon 2013
  • l'extension Est de la ligne de Tram D au Port du Rhin et à Kehl à l'horizon 2015


Depuis 1995 est apparu un nouveau mode de transport entre le bus et le tram: le Bus à Haut Niveau de Service (BHNS). Déjà en service à Nantes, La Rochelle, Rouen ou Nancy, il circule en site propre et peut être guidé ou non. Appelé tramway sur pneu dans sa version guidée, le BHNS peut bénéficier d'un guidage optique ou par rail central. La propulsion est thermique, électrique, au gaz ou mixte, ce qui lui permet de circuler indifféremment sur des tronçons électrifiés ou non. De moindre capacité que le tramway, il coûte également moins cher et peut être utilisé dans les zones au potentiel important.

Plus d'informations sur le projet de BHNS à Strasbourg 

Quelques dates clefs

  • 1989 : la Communauté urbaine de Strasbourg décide de construire un nouveau réseau de tramway et en confie en 1990 la maîtrise d'ouvrage à la CTS.
  • 1994 : le 26 novembre, inauguration de la première ligne de tramway (ligne A) : 9,8km, de Hautepierre Maillon à Baggersee.
  • 1997 : en novembre, mise en service du premier bus roulant au Gaz Naturel de Ville (GNV)
  • 1998 : prolongement de la ligne A de 2,8km jusqu'à Illkirch Lixenbuhl et création de la ligne D (d'Étoile Polygone à Rotonde)
  • 2000 : inauguration le 1er septembre 2000 des lignes B et C du tram, une infrastructure de 12,6km
  • 2004 : mise en service de la billettique Badgeo sur le réseau urbain
  • 25 août 2007 : mise en service des extensions du tram au Neudorf et au Neuhof (lignes C et D), et création de la ligne E entre Baggersee et le Wacken via l'Esplanade
  • septembre 2007 : le tram E est prolongé vers le quartier de la Robertsau.
  • janvier 2008 : prolongement de la ligne B jusqu'à Ostwald Hôtel de Ville
  • mai 2008 : prolongement de la ligne B jusqu'à Lingolsheim Tiergaertel
  • novembre 2010 : mise en service de la ligne F (Elsau-Place d'Islande). La ligne C relie désormais directement la Gare centrale (Neuhof R. Rodolphe Reuss-Neudorf - Esplanade - Homme de Fer - Gare centrale).

Le réseau tram-bus en chiffres

Tram

  • 55,5km de longueur commerciale
  • 6 lignes maillées
  • 69 stations
  • 300 000 voyageurs par jour

Bus

  • 30 lignes urbaines
  • 283 véhicules
  • 11 lignes interurbaines

BHNS

  • Vitesse d'exploitation 18 - 22km/h en ville
  • Une fréquence élevée aux heures de pointe
  • Circulation de 5h15 à minuit
  • Atouts: régularité, fréquence, confort, vitesse

Source : CUS
 

 
Contacts
Service déplacements
Tél. +33 (0)3 88 60 90 90