Redonner vie aux cours d'eau de l'Eurométropole

Redonner vie aux cours d'eau de l'Eurométropole

Redonner vie aux cours d'eau de l'Eurométropole
Pollution, milieu naturel dégradé, les cours d'eau de l'agglomération ont besoin de se refaire une santé ! Un vaste chantier entamé depuis 5 ans par la collectivité.

L'Eurométropole de Strasbourg a en charge la gestion des cours d'eau non domaniaux depuis 2004 et du Rhin Tortu depuis 2010, ce qui signifie qu'elle peut entreprendre des opérations de restauration de ces cours d'eau sur des linéaires conséquents, y compris lorsqu'il s'agit de propriétés privées, en mettant en œuvre la procédure de "Déclaration d'Intérêt Général".

La Directive cadre sur l'eau de 2000 définit un cadre réglementaire pour la gestion et la protection des eaux de surface par bassin hydrographique au niveau européen.

Cette directive donne la priorité à la protection de l'environnement, en demandant de veiller à la non dégradation de la qualité des eaux et d'atteindre d'ici 2015 un bon état écologique et chimique pour tous les milieux aquatiques naturels.

Dans le cas des cours d'eau particulièrement dégradés, un report d'échéance est possible, pouvant aller jusqu'en 2027, ce qui est le cas pour la Souffel et le bassin du Landgraben sur l'Eurométropole de Strasbourg.

Dans ce contexte, des plans de gestion des cours d'eau non domaniaux situés sur le territoire de l'Eurométropole de Strasbourg ont été réalisés. Ils recensent les problèmes rencontrés et proposent des travaux permettant d'améliorer à la fois la qualité physique et la qualité biologique des cours d'eau.

Il s'agit d'améliorer les qualités biologiques, hydrauliques et paysagères des cours d'eau en diversifiant les écoulements des cours d'eau, en rétablissant la franchissabilité piscicole et en restaurant les habitats favorables à la faune aquatique.

Ces travaux ont été entamés en 2006 sur le territoire de l'Eurométropole de Strasbourg.

À ces objectifs globaux, des objectifs plus spécifiques sont assignés à chaque cours d'eau en fonction des enjeux identifiés.

Le programme de restauration est mis en œuvre tronçon par tronçon, en fonction de contraintes techniques (les travaux de restauration ne doivent pas aggraver les risques d'inondation) et est fortement tributaire de l'obtention de l'accord des propriétaires et exploitants des terrains riverains.

Ces travaux sont principalement subventionnés par l'Agence de l'eau Rhin-Meuse (jusqu'à 60% des dépenses) et ponctuellement par le Conseil Général, la Région Alsace ou l'État.

 
Chiffres clés

12 cours d'eau concernés par les travaux
17,35km de cours d'eau restaurés
8 hectares de zones humides restaurées ou recrées à ce jour

2 prix obtenus par l'Eurométropole de Strasbourg pour ses travaux de restauration de cours d'eau et de zones humides :

2012 : Lauréate de l'appel à projet « Stratégie nationale pour la biodiversité » pour son projet de restauration du corridor écologique de l'Ostwaldergraben, en faveur du Crapaud vert.

2014 : Obtention du Grand prix du génie écologique pour la restauration de 5 zones humides à Reichstett, Strasbourg, Eckwersheim, Ostwald et Eckbolsheim

Source :  Service environnement et transition énergétique
Contacts
Service environnement et écologie urbaine
Tél. +33 (0)3 68 98 50 00 poste 81429