Technologies médicales et thérapies nouvelles

Technologies médicales et thérapies nouvelles

Technologies médicales et thérapies nouvelles
Campus medtech : centre international pour la mise sur le marché de référence dans le domaine des technologies et des dispositifs médico-chirurgicaux.

Ce nouveau campus regroupera au cœur du site des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS) l'ensemble des acteurs impliqués dans le développement de ces produits : chirurgiens, chercheurs, ingénieurs et industriels.

Le projet entend profiter de plusieurs opportunités :

  • la dynamique du marché des technologies médicales (évalué à 200Md€ avec une croissance moyenne de 8%), en particulier dans les domaines de la chirurgie mini-invasive et de l'implantologie
  • la reconnaissance internationale de l'expertise d'équipes hospitalo-universitaires, mais sans un transfert de technologies efficace
  • la labellisation et le financement de projets hospitalo-universitaires dans le cadre du Programme Investissements d'Avenir (ex-Grand Emprunt)
  • l''acquisition de terrains au cœur du site des HUS par l'Eurométropole
  • la proximité du marché allemand, et en particulier du Bade-Wurtemberg, zone géographique la plus active sur le secteur des technologies médicales au niveau européen (en termes de nombre d'entreprises et de CA).

Regrouper l'ensemble des activités du secteur médical

Lancé en 2012, le campus des technologies médicales est le résultat d'une coopération scientifique, médicale et technologique à l'échelle mondiale dans le domaine de la santé.

Basé au cœur de l'hôpital civil de Strasbourg, son ambition est de créer un écosystème d'exception sur le marché des dispositifs médicaux en vue d'améliorer la qualité de vie des patients tout en créant une forte attractivité économique pour l'Eurométropole.

L'excellence scientifique et médicale, saluée par trois prix Nobels encore en activité, la création de l'Institut Hospitalo-universitaire dirigé par le Pr. Marescaux et le Nouvel Hôpital Civil, prouvent qu'il est primordial de capitaliser sur l'économie de la connaissance et que ce secteur d'activité est un levier de croissance économique fort. Le rayonnement transfrontalier et international du site permet de relier les compétences de recherche, soin, formation, implantation de grands groupes et création de start-up. Cette valorisation du campus des technologies médicales, outre l'implantation de géants mondiaux (Covidien, GE, Storz, Siemens…), permet à Strasbourg de se différencier des autres pôles médicaux européens pour s'inscrire dans une vision d'avenir. A l'heure actuelle, 1000 emplois ont été créés et plus d'une vingtaine de start-up se sont implantées sur le campus. Cette dynamique forte a été repérée par la mission FrenchTech qui  l'a récompensée en juin dernier en lui attribuant le précieux label dans le domaine des technologies médicales.

De nombreux laboratoires, centres de soins et de formation se côtoient sur le même site chaque jour ainsi que des milliers de spécialistes, de talents,  tous dans le domaine de la santé. Ces talents, qu'il s'agisse de chercheurs appartenant à des labEX (laboratoires d'excellence : 16 à Strasbourg), des étudiants en médecine (unistra : 1ère université hors IDF), ou encore des grands groupes industriels (General Electrics, Siemens ou Storz) et des startups en pleine croissance (prix Ernst&Young d'Insimo, levée de fonds Defymed, etc…), tous collaborent dans le but de créer la médecine de demain.

techmed

Des lieux reconnus pour leur expertise

1.L'Institut de Chirurgie Mini-Invasive Guidée par l'Image labellisé Institut Hospitalo Universitaire (IHU) dans le cadre du Programme Investissements d'Avenir. Ce projet est piloté par l'IRCAD et regroupera plus de 500 chirurgiens, chercheurs, ingénieurs et industriels. Il sera la locomotive du Campus et en constituera le pôle principal d'attraction. Le projet associe une quinzaine de partenaires industriels dont plusieurs industriels tels que Siemens, Karl STORZ, Orange et Thales. L'objectif principal de cet institut est de développer une nouvelle spécialité chirurgicale pour le bénéfice du patient, de promouvoir le transfert de technologie et favoriser la création et la croissance de jeunes sociétés d'instrumentation médicale. Le projet nécessitera la création d'un nouveau bâtiment connecté à l'IRCAD et au Nouvel Hôpital Civil, dont le financement sera assuré par les collectivités locales. Son inauguration se fera en septembre 2016.

2. Le Centre de Recherche en Biomédecine de Strasbourg. Lieu unique, moderne, innovant et optimisé, le CRBS accueillera sur 6 étages à la fois la formation, la recherche et les soins cliniques en biomédecine qui s'effectueront autour de quatre axes thématiques :

  • Biomatériaux
  • Infection-inflammation
  • Neurosciences
  • Génétique médicale

De plus, l'Institut de génétique médicale d'Alsace occupera un espace destiné à la prise en charge de patients atteints de maladies rares génétiques qui jouxtera les laboratoires de recherche dédiés. Le CRBS sera inauguré en 2017.

3. L'Ircad est reconnu mondialement comme un centre de référence en matière de chirurgie mini-invasive et forme annuellement plus de 5000 médecins venus du monde entier par le bais de l'European Institute of TeleSurgery, la plateforme physique de formation de l'institut et de WeBSurg (acronyme de World Electronic Book of Surgery ), son université virtuelle spécialisée en chirurgie. Cette reconnaissance internationale a permis à l'IRCAD d'ouvrir trois instituts jumeaux, le premier en 2008 à Taïwan, l'Ircad Asia, le second l'Ircad Brazil, en 2011 à Barretos au Brésil et l'Ircad Rio en 2016. L'Ircad est étroitement lié au monde universitaire strasbourgeois, ses équipes de recherches sont associées à l'université de Strasbourg aux Hôpitaux universitaires de Strasbourg, à l'INSERM, au CNRS ainsi qu'à de nombreux partenaires privés.

4. Le Biocluster des Haras localisé à proximité immédiate de l'IRCAD et de l'IHU, au sein du site exceptionnel des anciens Haras royaux de Louis XV. Le Biocluster offre un environnement de travail en "open space", pour startups. Ce site d'accueil est plus particulièrement adapté à des entreprises spécialisées en informatique médicale comme par exemple Visible Patient. Ce sont aujourd'hui 5 entreprises qui se développent dans cette pépinière qui affiche complet.

5. Le pH8 est la pépinière de l'eurométropole situé à l'entrée du campus, au 8 porte de l'hôpital. Elle est la première pépinière d'entreprises innovantes de la région dédiée exclusivement aux startups des domaines de la santé et des nouvelles technologies et a ouvert ses portes en 2012. 12 sociétés sont  implantées dans les 35 bureaux répartis sur une surface de 1000m².

6. Le Technoparc qui constituera le site principal d'accueil d'entreprises du Campus. D'une capacité totale de 30 000m², le technoparc sera désigné pour toutes entreprises du secteur, et proposera des services mutualisés administratif (conseil réglementaire, communication…) et d'accompagnement au développement des entreprises quelles que soient leurs tailles et leur niveau de maturité.

 

Quelques chiffres clés :
 

 
Documents utiles
Contacts
Enseignement supérieur, recherche et innovation
Tél. +33 (0)3 68 98 65 72