- Retour

Palais du Rhin

1. 2 et 3 place de la République
67000 Strasbourg

Description

Le Palais du Rhin : ancien palais impérial et manifeste du pouvoir politique Strasbourg possède la particularité d’abriter un ancien palais impérial allemand bâti par les Hohenzollern comme un ...

Lire la suite

Description

Le Palais du Rhin : ancien palais impérial et manifeste du pouvoir politique

Strasbourg possède la particularité d’abriter un ancien palais impérial allemand bâti par les Hohenzollern comme un manifeste politique de l’intégration de l’Alsace-Lorraine au IIe Reich allemand.

Dans le plan d’extension de la ville approuvé en 1880, l’ancienne Kaiserplatz (actuelle place de la République) est dominée à l’ouest par l’architecture éclectique du palais impérial, pièce maîtresse du dispositif implantée au cœur d’un jardin arboré. Commandité par Guillaume 1er de Hohenzollern, le palais, œuvre de l’architecte prussien Hermann Eggert, construit entre 1884 et 1889, sera inauguré par son petit-fils Guillaume II. Il s’agit davantage d’un manifeste du pouvoir politique que d’une résidence impériale, les trois Hohenzollern y ayant logé de manière très occasionnelle.

Un style néo-renaissance germanique

Ce quadrilatère élevé sur trois niveaux, couvert de tuiles canal antiquisantes et surmonté d’un dôme à l’impériale se singularise d’emblée par son appareil à bossages en grès jaune qui évoque le palais florentin des Pitti. L’axe de la façade principale s’agrandit d’un avant-corps central en portique, terminé par un fronton triangulaire où se logeaient les armoiries du Reich, complétées par les monogrammes du couple impérial, Wilhelm et Augusta de Saxe-Weimar. Sous la loggia, l’aigle accosté de deux atlantes baroques fait référence à la Prusse, tandis que les armoiries de l’Alsace et de la Lorraine s’affichent aux piliers externes de la loggia. On retrouve en condensé l’image hiérarchisée du nouvel ordre politique : l’Empire allemand, issu d’une dynastie prussienne et incluant désormais l’Alsace et une partie de la Lorraine.

Le palais impérial doit son nom de "palais du Rhin" à la présence en ses murs de la Commission centrale pour la navigation du Rhin, le plus ancien organisme européen (1815) installé ici au terme des clauses du traité de Versailles en 1919.

Services et activités

  • Commission centrale pour la navigation du Rhin
  • Direction régionale des Affaires culturelles d'Alsace (DRAC)

Accès

  • Tram B, C, E ou F - arrêt République
  • Bus 15a ou 72 - arrêt République