Jeudi 28 novembre

Jeudi 28 novembre

A ne pas manquer : l'avant-première de L'Ombre de Staline, organisée par ARTE au cinéma l'Odyssée.

Remise de prix : Prix Giovanni Falcone pour la Justice et la Démocratie

  • Organisateur : Association de formation et de recherche en droit européen des droits de l'homme /Ville de Strasbourg
  • Lieu : Hôtel de Ville place Broglie
  • Dates / horaires : jeudi 28 novembre à 19h00
  • Sur invitation

Chaque année, dans le cadre du Forum mondial de la Démocratie de Strasbourg, trois prix sont délivrés par la Ville :

  • le prix Falcone de la Justice à un professionnel du droit (magistrat, avocat, policier, gendarme…),
  • le prix Falcone de la Démocratie à un militant de la société civile ou journaliste qui décrypte et alerte l'opinion publique,
  • le prix Falcone des droits de l'Homme à un intellectuel, chercheur universitaire ou enseignant qui œuvre dans le domaine des sciences criminelles.
     

falcone


Pourquoi ces prix ?

Au mois de mai 2012 a eu lieu la commémoration des vingt ans de l'assassinat par la mafia du juge italien Falcone. Ces prix ont pour but de faire œuvre de mémoire pour les personnes qui ont défendu la démocratie au péril de leur vie. Ils visent à récompenser l'implication de citoyens dans la lutte contre les dérives mafieuses, au service de la démocratie et de l'État de droit.

Projection / débat : Avant-première du film L'ombre de Staline

  • Organisateur : ARTE
  • Lieu : cinéma Odyssée, 3 Rue des Francs Bourgeois
  • Dates / horaires : jeudi 28 novembre à 20h15
  • Complet.

ARTE, la Ville de Strasbourg et l'Université de Strasbourg proposent en avant-première le film "L'ombre de Staline", de Thomas Johnson.

Soixante ans après sa mort, le mythe de Joseph Staline, un des plus cruels dictateurs de l'Histoire, est réactivé par les Russes qui en ont pourtant tant souffert. L'Ombre de Staline cherche à appréhender cette ambivalence.

Le film s'appuie sur le travail accompli depuis 25 ans par les historiens et bénévoles de l'association Memorial, afin de comprendre comment les fantômes de la terreur, relégués à la marge de l‘Histoire, continuent à hanter les esprits, la société et le pouvoir russe, et bloquent le processus de démocratisation.

En recueillant les témoignages des derniers survivants du goulag et à l'aide de nombreux documents d'archives, L'Ombre de Staline participe à la réflexion sur la nécessaire déconstruction des systèmes totalitaires qui ont culminé au cours du vingtième siècle.

La projection est suivie d'un débat en présence de :

  • Arseny Roginsky, président de l'association Mémorial, basée à Moscou
  • Emilia Koustova, responsable du département d'Études slaves de l'Université de Strasbourg, conseillère historique du film
  • Thomas Johnson, auteur et réalisateur

Animation de la soirée par la présentatrice Emilie Aubry.