Stationnement : les bonnes pratiques

Stationnement : les bonnes pratiques

Stationnement : les bonnes pratiques
Le respect des règles du stationnement et de la circulation en Ville participe au partage de la voie publique par tous ses usagers et permet d'éviter la mauvaise surprise d'une verbalisation.

Rappel des bonnes pratiques

A faire

Sauf interdiction et hors périmètre payant, l'arrêt ou le stationnement est possible de manière à ne pas gêner la circulation :

  • le long des trottoirs,
  • uniquement dans le sens de la marche,
  • soit à droite dans les rues à double sens ou à droite ou à gauche dans les rues à sens unique.

Le stationnement est recommandé sur les emplacements prévus à cet effet moyennant une redevance à l'horodateur ou l'apposition d'un disque bleu dans les zones réglementées.

Les résidents dans les zones payantes bénéficient d'un tarif préférentiel valable uniquement dans leur zone de rattachement.

A ne pas faire

  • Gêner le trafic et présenter un danger en se garant sur une intersection, un virage, un pont, en double file…
  • Gêner la circulation des autres usagers de la voie publique en stationnant sur les trottoirs, les pistes cyclables, les emplacements ou voies spécifiques et réservés (bus, taxis, transport de fonds)
  • Usurper le stationnement sur une place handicapée même pour un arrêt. La contravention peut s'avérer très lourde (135 euros et voiture mise à la fourrière).

Montant de la contravention à régler                       

  • Stationnement payant : 17 euros (38 euros si majoration)
  • Stationnement gênant : 35 euros (150 euros si majoration)
  • Stationnement sur emplacement réservé aux personnes handicapées : 135 euros.

Comment payer sa contravention?

Il suffit de renvoyer à l'adresse indiquée sur la contravention, la carte de paiement. Le règlement se fait uniquement :

  • par chèque
  • ou par timbre amende (coller la partie la plus importante sur l'emplacement prévu à cet effet de la carte de paiement et conserver le talon sur le volet justificatif à conserver).

La contestation est toujours possible

  • Seulement après réception de la contravention. Il est inutile de contester alors que l'agent verbalise,
  • uniquement par courrier adressé à l'Officier du Ministère Public (OMP) dont les coordonnées figurent sur la carte de paiement de la contravention élaborée (pour les agents de la police municipale et du stationnement : Bureau des contraventions). La réponse parvient à l'usager par voie postale.