La politique en faveur des personnes handicapées

La politique en faveur des personnes handicapées

La politique en faveur des personnes handicapées
Par l'adoption de l'Acte II de la Charte Ville et Handicap, la Ville de Strasbourg entend donner une nouvelle impulsion à son action en faveur des personnes handicapées.

Les orientations

La Charte Ville et Handicap de 1990 a constitué, durant plus de 20 ans, le cadre de référence de l'action de la Ville de Strasbourg en faveur des personnes handicapées.

L'Acte II de la Charte Ville et Handicap a été signé le 26 novembre 2011 par la Ville et l'ensemble des partenaires du handicap.

Pour répondre aux enjeux de la loi du 11 février 2005* et aux difficultés que les personnes handicapées rencontrent dans leur quotidien, la Ville s'est engagée solennellement, avec les associations du handicap et les partenaires institutionnels, dans le cadre de la Charte Ville et Handicap (voir le bloc "Documents utiles").

Par cet Acte II, la Ville réaffirme son engagement pour :

  • rendre accessibles tous les aménagements de la ville (bâtiments publics, voirie, espaces verts, transports, logements)
  • faire évoluer le regard porté sur le handicap par une communication améliorée et accessible à tous
  • favoriser l'insertion scolaire, professionnelle et sociale des personnes handicapées par des actions qui permettent de dépasser les barrières sociales et d'assurer une égalité des chances (culture, sport, tourisme, loisirs, maintien à domicile, etc.).

* Loi du 11 février 2011 "pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées".

Le plan d'action

La Ville de Strasbourg a approuvé, en lien avec les associations du handicap, un plan d'action couvrant la période 2011-2014.

Dans son plan d'action, l'engagement de la Ville s'organise autour de trois axes d'intervention :

  1. Une ville accessible dans toutes ses dimensions
    1. se déplacer facilement en Ville,
    2. accéder à un réseau de transport performant,
    3. trouver à se loger,
    4. être intégré dans la vie sociétale.
  2. Une ville qui adapte son information et sa communication
    1. s'informer,
    2. changer le regard de la société.
  3. Une ville accueillante et incluante
    1. accompagner l'enfant à la crèche, à l'école, au périscolaire,
    2. se former - travailler,
    3. accéder à l'offre culturelle, sportive et de loisirs.

Un travail en partenariat avec les 33 communes de l'Eurométropole

Document de diagnostic et d'orientations communautaires Handicap (DDOC)

En 2011, outre l'état des lieux sur la thématique du handicap, les communes ont travaillé sur les obligations induites par la loi pour l'égalité des droits et des chances du 11 février 2005. Consulter le document de diagnostic et d'orientations communautaires Handicap dans le bloc "Documents utiles".

Les propositions d'orientations communautaires et d'actions communes qui se sont dégagées concernent :

  • l'accessibilité,
  • l'emploi des agents handicapés dans les communes,
  • la réservation de marchés aux établissements de travail protégé,
  • l'intégration des enfants dans les structures extrascolaires et l'amélioration de la connaissance des besoins des publics en matière d'accompagnement,
  • les besoins et l'offre en logements des personnes handicapées,
  • le projet d'habitation : l'habitat dit intermédiaire.
 
Chiffres clés

5 860 bénéficiaires de l'allocation aux adultes handicapés (AAH), soit 22 allocataires
pour 1 000 personnes âgées de 20 à 59 ans.

Source :  CAF 31/12/2010
Contacts
Service soutien à l'autonomie - personnes handicapées
Tél. + 33 (0)3 68 98 51 15