Extension du tram à Koenigshoffen - enquête publique

Extension du tram à Koenigshoffen - enquête publique

Extension du tram à Koenigshoffen - enquête publique
Dans le cadre de l'enquête publique portant sur l'extension Ouest de la ligne F du tram vers Koenigshoffen, le public est invité à prendre connaissance du projet.

L'enquête publique relative à l'extension Ouest de la ligne F du tram se déroulera du 20 mars au 28 avril 2017.

Pour participer, le public dispose de plusieurs possibilités pour s'exprimer:

  • dans les registres mis à disposition dans les lieux accueillant l'exposition,
  • auprès de la Commission d'enquête pendant ses permanences :
    • Au Centre administratif
      Lundi 20 mars de 09h00 à 12h00
      Vendredi 7 avril de 09h00 à 12h00
      Samedi 22 avril de 09h00 à 12h00
      Vendredi 28 avril de 14h00 à 17h00
    • Médiathèque Olympe de Gouges
      Mercredi 12 avril de 15h00 à 18h00
    • Direction de Territoire Koenigshoffen Montagne Verte Elsau
      Lundi 27 mars de 14h00 à 17h00
  • par courrier à l'attention de Monsieur le Président de la Commission d'enquête, "Enquête publique extension ouest de la ligne F du tramway à Koenigshoffen" Service tramway et Grands Projets, Direction Mobilité, Espaces Publics et Naturels - Ville et Eurométropole de Strasbourg - 1 parc de l'Étoile - 67076 Strasbourg
  • sur la présente page (un poste informatique en libre-service est mis à la disposition du public au Centre Administratif)
 
Vos observations
28/04/2017

En tant que maire de Wasselonne, je voudrais attirer l'attention sur diverses implications de l'extension du tram Ouest sur les conditions d'accès à Strasbourg des habitants du territoire Ouest(Wasselonne, Westhoffen, Marlenheim, Furdenheim....) En effet, depuis 2012, le Département a engagé des travaux d'aménagement de la 1004 pour le TSPO afin de développer une offre de transport en commun puisque notre secteur est dépourvu de voie ferrée. Ainsi, pour l'ensemble des lignes du réseau 67 qui desservent notre secteur, ce sont aujourd'hui par loin de 3000 utilisateurs/jour qui utilisent les transports en commun pour rejoindre le centre de Strasbourg. La création d'un carrefour supplémentaire sur la route de Koenigshoffen avec une priorité absolue au tram, va imposer de nouvelles contraintes au TSPO qui va subir les aléas de la congestion du trafic. La même question se pose sur les 3 carrefours suivants concernant le régime de priorité donné au TSPO De plus, le projet n'indique pas explicitement la réalisation de voie BUS dédiée au TSPO sur toute la longueur de la bretelle, jusqu'à la gare routière, en continuité des aménagements prévus sur l'A351, sur la bande d'arrêt d'urgence. IL y aurait donc rupture, dès la sortie de l'A 351, de la voie réservée aux cars du TSPO qui devraient alors circuler dans le trafic général (en particulier Boulevard de Nancy qui passe de 3 voies à 1 voie!!) avec toutes les incertitudes de temps de parcours. Or, l'attractivité de ce transport est conditionnée par le temps de trajet, sa régularité et la pertinence des dessertes(secteur Gare/Halles). Sans cette garantie, la dynamique en cours pourrait s'inverser. D'autre part, les travaux du Tram sont simultanés avec ceux prévus par l'Etat sur l'A 351 et la RN4 ainsi que ceux prévus par ARCOS pour le COS. Aussi, Il me semble essentiel d'organiser une coordination de l'ensemble des acteurs de ces chantiers afin d'anticiper les impacts sur le trafic des routes départementales.

28/04/2017

Habitant et travaillant dans ce quartier ouest de Strasbourg depuis trente ans, nous (famille à Koenigshoffen et travail quartier gare-laiterie), nous attendons ce Tram depuis de nombreuses années, une réalisation souvent promise et sans cesse repoussée. Je souhaite vivement que cette fois le tram soit sur la bonne voie et que ce quartier populaire cesse enfin d’être laissé pour compte. Cependant, je suis surpris que les qualités du projet aujourd’hui présenté à l’enquête publique soient tellement en retrait par rapport au projet précédent voté en 2013 par la même municipalité après de nombreuses concertations. Pour justifier ce changement d’orientation, celle-ci prétexte des coûts financiers à réduire dans le contexte économique actuel. Sans arguments ni précisions sur ces coûts et les économies réalisés, nous avons dû payer (à travers le financement participatif) des experts indépendants pour éclairer la situation. À notre surprise ceux-ci contestent les affirmations de la municipalité et montrent que le coût global intégrant les coûts de fonctionnement du projet présenté est supérieur à ceux de la précédente solution actée en 2013. Alors, pourquoi rester sur un tracé aussi limité qui présente tellement d’inconvénients pour les habitants des quartiers ouest de Strasbourg que nous sommes. Pour ma part je relève en particulier : - la suppression l’espace urbain du Faubourg National, place du marché, lieu de vie, de rencontres et d’animations ; la réduction de la desserte des stations entre Faubourg National et Elsau, que produit le dévoiement de la ligne F vers Koenigshoffen ; - la desserte réduite de Koenigshoffen conséquente du dévoiement de la ligne F dont le débit est limité par rapport au prolongement de la ligne C ; - une desserte indigente de la gare depuis Koenigshoffen, la station Faubourg National étant à plus d’un tiers de kilomètre de la gare centrale ; de même la ligne F pourrait être dévoyée entre .… voir la suite sur le fichier joint

28/04/2017

Habitante de l'Elsau, je me déplace uniquement en bus ou en tram (pas de voiture) le matin le tram B est bondé, il faut laisser le tram F ! de plus je vais régulièrement au marché du faubourg national, Monsieur le Maire, il faut que les quartiers vivent, ne supprimez pas ce rv hebdomadaire svp ! bien cordialement

28/04/2017

Bonjour, Je ne souhaite pas que le tram en provenance de Koenigshoffen circule sur les mêmes rails que le tram en provenance de l'Elsau. La desserte correcte des quartiers Elsau et Koenigshoffen est primordiale: " on ne déshabille pas Pierre pour habiller Paul". Il faut que le tram en provenance de Koenigshoffen passe devant la gare et dispose de rails propres jusqu'à la gare. Cordialement,

28/04/2017

M. RIES reconnait dans un interview concernant le tram vers Kehl qu'il a sacrifié Koenigshoffen. Et pour se donner bonne conscience, il veut faire un tram au rabais, en passant par le faubourg national, dénué de tout bon sens, parce qu'il n'y a plus assez d'argent dans les caisses. Elle est belle la démocratie participative de M. RIES ! http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/04/28/un-tramway-franco-allemand-pour-feter-l-union-en-europe_5119255_3234.html « J’ai dû batailler pour faire accepter ce choix », raconte Roland Ries. Une décision rationnelle aurait consisté à investir les près de 100 millions d’euros du projet (70 millions financés par la métropole de Strasbourg – dont 10 millions par l’Etat –, et 26 millions par la ville de Kehl). Dans la desserte des quartiers ouest, en pleine croissance et où les besoins en transport sont criants. Mais la dimension symbolique aura pesé lourdement dans la ténacité du maire. Et aussi son histoire personnelle, qui commence en janvier 1945, par une naissance précisément sur la frontière franco-allemande, au nord de l’Alsace, dans une cave prise sous les bombardements de la contre-offensive allemande Nordwind, sursaut désespéré et vain du nazisme. « C’est un début de vie qui vous pousse à construire des ponts, pas des murs », ajoute en souriant Roland Ries.

28/04/2017

Bonjour, Je souhaite que le tram en provenance de Koenigshoffen rejoigne le centre-ville en passant devant la gare, donc sans emprunter la rue du Faubourg National. Il faut préserver la promenade centrale de la rue du Faubourg National et le marché hebdomadaire qui s'y tient. Cordialement,

28/04/2017

En pièce jointe, Vous trouverez le courrier relatif aux observations formulées par les elus de la Commune d'Odratzheim

28/04/2017

Je suis favorable à l'arrivée du tram sur Koenigshoffen sur la base des préconisations du collectif CPTK . La connexion à la gare centrale qui est au coeur du projet porté par le collectif pour le tram fer de Koenigshoffen (CPTK) me paraît essentielle et marqué par le seau du bon sens ! Elle permettra également une évolution future du réseau sans menacer d'engorgement les coeurs de réseau que sont les stations Homme de Fer et République. Le projet du CPTK consiste en une véritable extension de ligne, alors que celui de l'Eurométropole est un dévoiement des lignes existantes au détriment des usagers, notamment les habitants de l'Elsau qui seraient largement pénalisés par une offre de service dégradée. Le projet du CPTK rapproche les usagers utilement de la gare centrale. Il soulage les nœuds de connexion saturés de l'Homme de Fer et de République. Par ailleurs il préserve l'organisation de la vie sociale du quartier gare, notamment sur le terre-plein central convivial de la rue du Faubourg-National.

28/04/2017

Bonjour, En tant que maire de Marlenheim, je voudrais attirer l'attention du commissaire enquêteur sur les problèmes que risquent de rencontrer les nombreuses personnes qui se rendent à Strasbourg pour leur travail. Les seules solutions de déplacement pour les habitants de l’Ouest de Strasbourg qui travaillent à Strasbourg sont le véhicule ou le TSPO. Il faut donc à tout prix préserver l'attractivité du TSPO, car c'est la seule alternative à l’usage de la voiture Le TSPO (avec trois autres lignes) permet aujourd’hui de transporter près de 3000 voyageurs /jour, qui n’utilisent donc pas leur véhicule L'attractivité de ce transport est conditionné par le temps de trajet et sa régularité. La création d’un carrefour supplémentaire sur la route de Koenigshoffen conjugué au fait de la priorité du tram sur ce carrefour, risquent de ralentir le TSPO Le projet tram n’indique pas clairement la continuation de la voie bus dédiée au TSPO sur l'A351. Il y a donc une rupture en sortie d’autoroute de la voie réservé au TSPO De plus, dès la sortie de la bretelle de l’A 351, le TSPO devra circuler dans le trafic général avec toutes les incertitudes de temps de parcours Par ailleurs, en raison de la simultanéité des travaux du tram et COS, il faut une coordination de l’ensemble des acteurs afin de maintenir l’attractivité du TSPO. En tant que maire du secteur Ouest de Strasbourg, les conséquences engendrées par ce projet m'inquiètent.

28/04/2017

Monsieur Le Président de la Commission d'enquête, Dans le cadre de l'enquête publique et dans le prolongement de la réunion à l'invitation du Conseil Départemental du Bas-Rhin, le Conseil municipal d'Odratzheim, réunit en séance ordinaire le jeudi 27 avril 2017, me charge de faire les observations suivantes et de son inquiétude pour le projet: - le secteur Ouest de Strasbourg est déjà largement impacté par la circulation pour l'accès à la ville et nous souhaitons que soit prise en compte la poursuite de la mise en oeuvre du T.S.P.O. avec des voies de circulations en site propre pour garantir la fluidité du trafic des BHNS et le cadencement de ces derniers, - La Porte Blanche étant l'un des principaux points d'accès à Strasbourg, il serait bon de veiller à permettre aux usagers des RD 1004 et A351 de circuler dans des conditions décentes tout en régulant la circulations des transports publics (TSPO) sur ces mêmes axes, ce sont aujourd'hui plus de 3000 voyageurs qui utilisent quotidiennement le transport en site propre de l'Ouest de Strasbourg évitant ainsi un flux de véhicules plus important encore. Aussi, et pour éviter que le bénéfice de la mise en place de cette offre de transport ne perde de son attractivité dans une période où la montée en puissance est avérée, il conviendrait de veiller à maintenir la fluidité du transport collectif par la mise en place de voies dédiées à ce mode de transport qui représente la seule possibilité pour les communes situées à l'Ouest de la Métropole, le projet de Tram n'indique pas clairement la continuation de la voie bus dédiée au TSPO qu'il est prévu de créer sur la "voie d'urgence" de l'A351. Cela représente une rupture de la voie réservée au TSPO en sortie d'autoroute et augmente le temps de trajet avec toutes les incertitudes de temps de parcours qu'il était prévu de prendre en compte. il serait enfin bon de prendre en compte la simultanéité des travaux du Tram et du COS dans ce secteur. François JEHL Maire d'ODRATZHEIM

28/04/2017

Observations et avis de la CCI Alsace Eurométropole

28/04/2017

Monsieur le Président de la Commission d'enquête, Résident de Koenigshoffen, directement concerné par le projet de tram vers l’ouest de l’agglomération, je considère qu’il s’agit du moins mauvais projet. Le tracé suscite l’adhésion de beaucoup d’habitants de Koenigshoffen. Il permet de rejoindre directement la place Kléber sans effectuer un détour par la gare. Cette destination est la plus prisée par les habitants et inversement. Le seul véritable désagrément généré par ce tracé provient du déplacement du marché hebdomadaire qui se trouve rue du Faubourg National. Pour autant, il ne s’agit pas d’une suppression mais d’un déplacement qui pourrait permettre de piétonniser en partie la petite rue de la course et ainsi apaiser la circulation dans le quartier gare. Ce tracé permet également d’éviter de modifier la desserte en taxi de la gare. Ils sont actuellement stationnés boulevard de Metz. Un passage du tram par ce boulevard obligerait à modifier le plan de desserte. S’agissant du stationnement, les quartiers de koenigshoffen et de la gare sont déjà fortement contraints. Le tracé va aboutir à la suppression de places à l’entrée du quartier ainsi que Boulevard de Nancy. Au regard de la pression existante et de la demande que génèrera l’arrivée du tram, il est important de réaliser intégralement les parkings prévus à la sortie de l’autoroute, rue de Koenigshoffen en y proposant un stationnement ou abonnement résidents. Par conséquent, parce que les habitants attendent depuis trop longtemps l’arrivée du tramway, parce que trop de temps a été perdu depuis des années autour d’atermoiements associatifs, je soutiens ce tracé. Il est de toute manière impossible de contenter tout le monde et l’histoire du tramway à Strasbourg démontre que tous les tracés ont toujours où l’autre étaient contestés mais qu’une fois le tram entré en service, les critiques ont disparu laissant place à l’adhésion. Geoffroy LEBOLD

28/04/2017

Veuillez trouver joint mes observations Guillaume d'Andlau

28/04/2017

Strasbourgeois n'habitant pas les quartiers traversés, je ne suis que moyennement concerné par le choix du tracé. Néanmoins, au vu des éléments présentés par la collectivité et la contre-expertise à laquelle l'Eurométropole n'a pas répondu, je pense que le tracé par la gare, comme voté en 2013, est préférable. Il apporte un meilleur équilibre pour les finances publiques à terme et de meilleures perspectives d'améliorations du réseau lors des futures extensions. De plus, cela évite de priver l'Elsau d'une partie de sa desserte.

28/04/2017

Je suis favorable à l'arrivée du tram sur Koenigshoffen sur la base des préconisations du collectif CPTK, plus favorables à l'intérêt général pour un coût d'investissement équivalent au projet de l'Eurométropole. Ce qui est confirmé par le cabinet d'expertise indépendant. Il me paraît essentiel de faciliter l'extension future vers le Wacken ou les communes du nord en faisant déboucher cette ligne à la gare centrale. Le passage par le terre-plein du Faubourg National et l'évitement de la gare sont à proscrire. De même ne doit pas être retenue une option qui dégraderait l'offre de service dont bénéficient actuellement les habitants de l'Elsau. Cordialement.

28/04/2017

Habitante du quartier gare, je suis pleinement favorable à une extension du tram à Koenigshoffen qui améliore la vie de notre quartier, nous rapproche des quartiers ouest, et ne pénalise pas la Montagne Verte et l'Elsau. Nous sommes en faveur du raccordement du tram ouest à la gare, et la préservation de la plateforme du Faubourg National. C'est un des rares lieux de déambulation et de respiration dans le quartier (petits, nos enfants aimaient venir s'y promener et faire du vélo), ouverte aux manifestations des associations de quartier, mais aussi un point de jonction entre deux parties très différentes du quartier à plusieurs points de vue - qui n'auraient pas vocation à se croiser autrement. Le marché, auquel nous sommes attaché/es, en est une belle illustration. La cohabitation se fait en bonne intelligence. C'est tout l'esprit du quartier gare et nous nous évertuons à le préserver et à le cultiver. La piétonisation de la rue de Rosheim, sauf aux horaires de sortie d'école, ne présente pas d'intérêt, et privera le quartier d'une voie de délestage pour rejoindre la gare depuis la rue de Wasselonne. La requalification des boulevards (re: sécurisation des pistes cyclables) est attendue avec grande impatience, depuis longtemps.

28/04/2017

Après avoir examiné le projet d’extension «ouest » de la ligne F du tramway vers le quartier de Koenigshoffen, je souhaite vous faire part des remarques suivantes : - Le projet ne contient pas d’étude d’impact sur le temps de trajet des usagers du transport en site propre Ouest (TSPO) - Le projet tel qu’il est proposé va fortement contribuer à la saturation des voies de circulation retenues et engorger les axes pénétrants ouest. - Les couloirs d’approche aux feux prévus pour le TSPO ne seront pas suffisants pour garantir la fluidité de la circulation. Pour toutes ces raisons vous comprendrez que je ne suis pas favorable à l’extension ouest de la ligne F du Tramway en l’état. Je demande une étude d’impact sur le temps de trajet du TSPO, il en va du développement de notre territoire et de l’avenir du TSPO. Dans l’attente de vos conclusions, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées. Pierre GEIST Maire de Westhoffen

28/04/2017

Je suis bien sûr pour le tram, mais pour le prolongement de la ligne C, comme prévu lors de la délibération de 2013. Cette variante offre en effet la qualité de service et la fréquence nécessaires à Koenigshoffen, quartier densément peuplé. D'autre part, le dévoiement de la ligne F a pour inconvénient de léser les quartiers Gare et Elsau... La ligne C offre le double avantage de relier la gare et le centre-ville (les Halles). Enfin, un parking P+R à l'entrée de Koenigshoffen est selon moi une dépense inutile au vu du faible taux d'occupation du P+R de l'Elsau.

28/04/2017

Comme cela a été dit plus bas, ce qui est important c'est d'avoir un mode de transport atractif, efficace et rapide pour que les habitants du quartier puissent se rendre à la gare pour que les habiatnts prennent les transports en commun (tram ou bus). Mais comme cela à été dit, il est égalment important que cela puisse se faire rapidement pour désengorger la route des Romians de ses voitures et d'investir pour la rendre plus conviviale et respirable, de même que la zone de transition autoroutière qui est une des causes majeures de l'enclavement de notre quartier.

28/04/2017

je suis d'accord, au delà du type de transport, c'est aussi le réaménagement de la vie de quartier et de la qualité de vie des habitants qui est en jeu! Actuellement tout est centré sur la Route des Romains, qui est moche et irrespirable. Circulant habituellement à vélo avec des enfants, la piste cyclable de la route des Romains est vraiment dangereuse et extremement polluée. Nous habitons ce quartier depuis 3 ans mais il est indispensable d'effectuer des réaménagements urbains et de le rendre plus chaleureux.

Contacts
Service tramway et grands projets
Tél. +33 (0)3 68 98 51 12
Pièces transmises via le formulaire d’observations