Colloque vélo : programme détaillé

Colloque vélo : programme détaillé

Colloque vélo : programme détaillé
« Le vélo à la conquête des villes européennes Comment changer de braquet ?»

Pré-colloque le 15 octobre à 17h00

Visite en vélo de points remarquables pour les cyclistes à Strasbourg.

Rendez-vous sur le parvis du centre administratif de la Communauté urbaine 1 parc de l'Étoile.

Inscription obligatoire dans la limite des places disponibles. Des Vélhop seront mis à disposition.

Le 16 octobre

8h30 : Accueil et petit déjeuner - Matinée en plénière dans l'auditorium

9h00 : Ouverture

  • Roland RIES Maire de Strasbourg, Vice-président de la Communauté urbaine M. le Président du Club des villes et territoires cyclables.
  • Le Président du Club des villes et territoires cyclables

Olivier Razemon, journaliste-chroniqueur au journal Le Monde, sera le témoin de la matinée. En tant qu'observateur politique et cycliste, il posera les questions pertinentes et innovantes et animera la matinée.

9h 15 : « La ville cyclable : une solution gagnante dans une politique de mobilité active »

  • Frédéric Héran, maitre de conférences en économie. CLERSE - CNRS Université́ de Lille 1, auteur du livre Le retour de la bicyclette. Une histoire des déplacements urbains en Europe de 1817 à 2050.

La mise en perspective à la fois historique et internationale de l'usage du vélo urbain permet de mieux comprendre comment il s'insère dans la concurrence entre l'ensemble des modes de déplacement. La ville cyclable dépend donc fortement du « système de transport écologique » associant les modes alternatifs à l'automobile que l'on sera capable de mettre en place.

           « Le plan modes actifs en France : une incitation à changer de braquet »

  • Dominique Lebrun, Inspecteur général de l'administration du développement durable, Coordonnateur interministériel pour le développement de l'usage du vélo et Benoit Hiron, Chef du groupe sécurité des usagers et des déplacements, Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (cerema)
    •     Dominique Lebrun
      Pour faire progresser la pratique de la bicyclette il est nécessaire de mettre en place un "système vélo" au plan national.
      C'est la mission qui a été confiée à la coordination interministérielle en lien avec les collectivités locales, les associations et les services de l'Etat.
      Le ministre des transports a souhaité que le plan vélo soit élargi à l'ensemble des modes actifs. Le plan d'action mobilités actives (PAMA) rendu public le 5 mars 2014 a pour objectif d'offrir les conditions favorables à la mise en œuvre d'une vision et d'une ambition partagées pour développer ces modes de transport du quotidien.
    •   Benoit Hiron
      Dans le cadre du plan d'action sur les mobilités actives (PAMA) , des évolutions réglementaires sont envisagées afin d'élargir la boite à outil de l'aménagement à disposition des collectivités. Elles permettraient notamment  d'ouvrir de nouvelles possibilités qui existent déjà chez nos voisins.

Echanges avec la salle

10h15 Pause

10h30 Des exemples de politiques vélos en Europe

Chaque intervenant présente la politique de mobilité et la place des vélos dans sa ville, avec pour question centrale : quel fut l'élément déterminant, le déclic du développement du vélo dans chacune des villes témoins ?

Bâle par Alain Groff, Directeur de la Mobilité Ville de Bâle

Bâle est une ville où le vélo joue un rôle important dans la mobilité quotidienne. Ensemble avec un réseau de transports urbains dense et performant, le vélo assure une part substantielle des déplacements urbains et la part de la voiture particulière est particulièrement basse. Ce résultat est obtenu par une politique des petits pas, basé sur l'apaisement du trafic dans les quartiers et sur une planification de la voirie qui soigne les détails et vise à augmenter le confort et la sécurité des déplacements à vélo. Par contre, les pistes cyclables sont plutôt rares, faute d'espace, et les équipements pour le stationnement des vélos sont au total nombreux, mais en général simples et peu coûteux. Le peuple bâlois a, en 2010, fixé dans la loi l'objectif d‘une réduction du trafic automobile intra-muros de 10% en 10 ans. La politique de développement du vélo s'inscrit dans ce contexte d'une politique de mobilité volontariste, visant à faciliter les déplacements non-motorisés. Bâle se situe dans une agglomération particulièrement fragmentée, puisqu'elle s'étend sur quatre cantons suisses et sur des communes situées en Alsace et en Allemagne. Le morcèlement des structures politiques constitue en défi évident pour la transposition d'une politique de mobilité cohérente.

Berne par Roland Pfeiffer chargé de la politique vélo/piétons ville de Berne

La ville de Berne ne présente pas les meilleures conditions propices à la pratique du vélo : le territoire est vallonné... et l'offre de transport public est excellente avec un réseau très dense de trams et de bus. Pourtant, Berne est une ville où la pratique du vélo est très prisée avec une partmodale d'environ 12%. La présentation souligne la politique de la ville pour améliorer la mobilité cyclable et résoudre les conflits avec les trams.

Karlsruhe par Mme Prof. Dr. Anke Karmann-Woessner, directrice de l'urbanisme, ville de Karlsruhe

Avec l'adoption en 2005 du « plan vélo en 20 points », Karlsruhe a ouvert la voie à une promotion de grande envergure du vélo. Il s'est traduit par la construction d'un réseau cyclable continu, la résolution de points noirs accidentogènes, la création de parcs de stationnement et par des mesures comme la campagne «Kopf an Motor aus». L'objectif était d'augmenter la part modale du vélo (au détriment des véhicules), qui est passée de 16% en 2002 à 25% en 2012. A présent, le plan de développement urbain intégré a défini un objectif de part modale à 30% en 2020.
A l'avenir, le modèle de «vélo comme système» sera encore accentué et développé de façon systématique et globale. Par exemple, le concept de sécurité routière s'appliquera à l'ensemble du territoire urbain et à tous les modes de transport. Le vélo doit être traité comme une question transversale, pris en considération par l'ensemble de l'administration De nouveaux services (vélos en libre service, parcs de stationnement gardés) sont également mis en œuvre.

Offenbourg : par Oliver Martini, Burgermeister chargé de la mobilité

La ville d'Offenbourg, ville moyenne d'environ 58'000 habitants, s'investit depuis le début des années 80 de façon intense dans la promotion du vélo, ce qui se traduit par une part modale du vélo de 25% sur le territoire de la ville. Les enjeux de la politique cyclable ont évolué en raison notamment de la croissance du nombre de cyclistes et aussi d'évolutions technologiques comme le vélo électrique. La Ville d'Offenbourg a élaboré le 5ème programme de promotion du vélo qui intègre ces évolutions. Il est aujourd'hui en phase de mise en œuvre et a pour objectif non seulement de maintenir la part modale, mais d'augmenter encore ce chiffre.

Groningue par Cor Van der Klaauw, responsable vélo ville de Groningue (Pays-Bas)

Groningue est une ville de près de 200.000 habitants dont la part modale du vélo, l'une des plus élevées au monde, atteint un peu plus de 50% et plus de 60% en centre ville. Depuis 40 ans, Groningue se concentre sur les formes durables de mobilité avec une attention particulière pour le vélo. De nom­breux investissements ont été réalisés : pistes cyclables et ponts pour vélos afin de faciliter l'accès rapide des cyclistes aux lieux stratégiques (le centre-ville, les écoles, l'université, les bureaux, les sites sportifs, les gares, etc.). Groningue est spécifique pour ses « feux pour cyclistes », ses ronds-points et ses multiples places pour stationner son vélo : parkings couverts près de la gare, parkings gardés et gratuits dans le centre et près des écoles, ce qui stimule l'usage du vélo.

Echanges avec la salle

12h45 Appel à contribution pour Velo City France 2015 Cycling: Futur Maker

Hadrien Bedok, Direction des Déplacements Nantes Métropole

Nantes Métropole accueille, du 2 au 5 juin 2015, la manifestation européenne Velo City en partenariat avec l'ECF, intitulée Cycling: Futur Maker. Le programme du congrès est élaboré à partir de contributions attendues au niveau international sur les thématiques :

  • Le vélo, outil de la transition,
  • Partager l'espace public, une condition pour un usage démocratique du vélo

avec 4 thématiques : Résilience, Modes de vie, Bénéfices inattendus et Partage.

13h00 : Déjeuner- buffet

> Consulter le programme détaillé de l'après midi

> S'incrire au colloque

> Retour

 
Documents utiles