Mercredi 5 novembre

Mercredi 5 novembre

Mercredi 5 novembre
A ne pas manquer : le débat de RSF et du Club de la presse sur les algorithmes démocrates, la remise du prix RSF pour la liberté de la presse et la nuit de la philosophie.

Débat : Comment rendre nos ordinateurs démocrates ?

12h30 à la Librairie Kléber

Les débats de Reporters sans frontières / Club de la presse

De plus en plus, les algorithmes prennent des décisions éditoriales à la place des journalistes. A ces derniers, on pouvait faire (plus ou moins) confiance. Ils étaient (plus ou moins) libres. Mais qui vérifie que les formules mathématiques à la base des moteurs de recherche respectent le pluralisme, l'indépendance de l'information et au final la démocratie ?

Sans que l'on s'en rende compte, les algorithmes détiennent les clefs d'un Internet indispensable pour s'informer. L'algorithme trie, hiérarchise, classe, filtre. Mais selon quels critères ? Peuvent-ils nous manipuler ? Influencer notre vision du monde ?

Il sera question de bulle filtrante, de censure et de transparence pour débattre d'un sujet central pour la démocratie.

Invités :

  • Alexandre Monnin, chercheur chez Inria (Centre de Sophia Antipolis - Méditerranée), membre du réseau d'experts de la mission Etalab
  • Christophe Deloire, Secrétaire général de Reporters sans frontières.
  • Eric Mettout, directeur adjoint de L'Express.

Entrée libre.

Débat : Jeunesse et interculturalité

14h00 au Centre Administratif

Conférence annuelle du programme de coopération décentralisée France-Balkans organisée par l'AFCCRE

Organisée par l'Association Française du Conseil des Communes et Régions d'Europe en partenariat avec l'Association des Agences de la Démocratie Locale, cette conférence prendra la forme d'une rencontre entre élus locaux et régionaux français et leurs homologues des Balkans occidentaux. Il s'agira de permettre aux participants d'échanger sur les actions que les collectivités territoriales peuvent mettre en œuvre, prioritairement en faveur des jeunes, pour identifier et valoriser la diversité culturelle de leurs territoires.

Dans cette perspective, l'objectif est également d'identifier les opportunités qu'offre le cadre de leur action internationale pour favoriser le développement des compétences interculturelles des acteurs locaux.

Sur inscription.

Rencontre : Christian Chesnot et Georges Malbrunot

18h00 à l'Aubette

Les chemins de Damas

Alors que le drame syrien est plus que jamais d'actualité, cette enquête explosive révèle le double jeu permanent des autorités françaises dans leurs relations avec les dirigeants syriens.

Le livre explore les méandres de quarante ans de relations entre la France et la Syrie. Des relations jonchées de cadavres, jalonnées de périodes de confrontation mais aussi de lunes de miel pendant lesquelles Paris et Damas font des affaires ou s'allient contre les djihadistes. Des relations fondées sur un malentendu entre l'ancienne puissance mandataire et Damas. Les Chemins de Damas expose quelques-uns des dossiers noirs d'une relation quasi schizophrène. Le livre nous plonge dans les coulisses de cette relation d'amourhaine. Des témoins clés parlent, mettant au jour le dysfonctionnement au sommet de l'État français entre des diplomates et services de renseignements qui depuis Damas estiment que Bachar ne va pas tomber et les annonces péremptoires de l'Élysée et du Quai d'Orsay.

Bref, c'est l'histoire tourmentée de la « FranSyrie » qui défile dans ce livre écrit à partir des témoignages des acteurs clés de cette relation. Grands reporters, Georges Malbrunot et Christian Chesnot ont été otages en Irak en 2004. Le premier est journaliste au Figaro, le second à France Inter. Spécialistes du Moyen-Orient, ils ont signé plusieurs ouvrages ensemble dont L'Irak de Saddam Hussein (Éditions n° 1, 2003), Mémoires d'otages (Calmann-Lévy, 2005) et Qatar, les secrets du coffre-fort (Michel Lafon, 2013).

Rencontre animée par Françoise Schöller, présidente du Club de la Presse et Jacques Rieg Boivin, journaliste.

Entrée libre.

Remise de prix : Prix Reporters sans frontières pour la liberté de la presse

19h00 à l'Aubette

En partenariat avec TV5 Monde

La plus importante organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté d'information dans le monde décerne un prix international chaque année depuis 1992. En partenariat avec TV5 Monde, son objectif est d'encourager, de soutenir et de faire connaître le travail de journalistes, de médias et de net-citoyens ayant contribué de manière notable à la défense ou à la promotion de la liberté dans le monde.

Un jury prestigieux élit les lauréats parmi les nominés sélectionnés par les équipes de Reporters sans frontières et ses 130 correspondants.

Le Prix Reporters sans frontières a récompensé en 2013 le journaliste ouzbek Muhammad Bekjanov, incarcéré depuis 14 ans et le quotidien sri-lankais Uthayan.

La cérémonie de remise des prix, ouverte au public, se déroule pour la seconde fois à Strasbourg, en présence des lauréats, d'élus et de personnalités des médias.

Entrée libre.

Rencontre : La Nuit de la philosophie

19h30 – 22h30 à la Librairie Kléber

La liberté d'expression peut-elle avoir raison de la démocratie ?

Ouverture : 19h30 - 19h45

  • Sylvain Schirmann, Directeur de l'Institut d'Etudes Politiques de Strasbourg
  • Michel Levy, Président régional du FSJU
  • Nicole Karouby-Cohen, Département de l'action culturelle du FSJU

Leçon inaugurale : Expressions en démocratie : 19h45 - 20h05

Dominique Schnapper, directrice d'études à l'EHESS, membre honoraire du Conseil constitutionnel. Son oeuvre de sociologue porte sur les problèmes de l'intégration sociale et nationale, sur la citoyenneté et la démocratie. Elle fut membre de diverses commissions de réflexion dont la Commission Marceau Long sur la réforme du droit de la nationalité en 1987. Elle est actuellement présidente de l'Institut d'études avancées de Paris et du Musée d'art et d'histoire du judaïsme.

Table ronde : 20h05 - 21h35

  • La liberté d'expression peut-elle avoir raison de la démocratie ?
  • Qu'est ce qu'en droit la liberté d'expression ?
  • Le monde virtuel a-t-il changé la donne ?
  • La liberté d'expression doit-elle avoir des limites ?
  • Restreindre cette liberté met-il en danger la démocratie ?

Avec :

  • Paul Zawadzki, maître de conférences à l'Université Paris I, Docteur en sciences politiques. Enseignant à l'Institut E. Levinas, Membre du GSRL - Groupe Sociétés, Religions, Laïcités, CNRS-EPHE.
  • Loïc Blondiaux, professeur au département de Sciences Politiques de l'université Paris I. Il travaille depuis plusieurs années sur les transformations contemporaines de la démocratie et dirige la revue Participations et co anime le GIS « Démocratie et participation ».
  • Charles Girard, docteur en philosophie, ancien élève de l'ENS-Ulm. Maître de conférences en philosophie à l'université Jean Moulin Lyon 3, où il enseigne la philosophie politique, juridique et morale. Ses travaux portent sur les théories de la démocratie, les droits fondamentaux la liberté d'expression. Il dirige la collection « L'avocat du diable » aux éditions Hermann.

 

Conclusion : 21h35

Dominique Schnapper

Echange avec la salle

Modératrice de la soirée :

Annette Levy-Willard, journaliste à Libération

Entrée libre.