Tout au long du forum

Tout au long du forum

Tout au long du forum
Tout au long du forum, avant et même après, des expositions et des projections-débats sont à découvrir sur différents sites de la ville de Strasbourg.

Exposition : Ai Weiwei sous haute surveillance

Du 1er et 9 novembre / l'Aubette

« Sans liberté d'expression, pas de modernité, juste un monde barbare. » Ai Weiwei, Weiwei-isms, Larry Warsh, Princeton

University Press

Artiste et dissident chinois, Ai Weiwei est devenu ambassadeur de Reporters sans frontières en juin 2013. Entre le plasticien de renommée internationale, emprisonné puis assigné à résidence et harcelé par la censure chinoise, et la principale organisation indépendante de défense de la liberté de l'information dans le monde, la collaboration s'est imposée comme une évidence. Depuis les Jeux olympiques de Pékin en 2008, dont les anneaux transformés en menottes par Reporters sans frontières ont fait le tour de la planète pour dénoncer la plus grande prison du monde pour les journalistes, la liberté d'informer en Chine reste extrêmement précaire pour les médias professionnels comme pour les net-citoyens (173ème pays sur 179 au classement de la liberté de la presse réalisé par RSF). Ai Weiwei poursuit sa résistance en offrant à Reporters sans frontières plusieurs dizaines de clichés documentant la surveillance dont il est victime.

Entrée libre.

Horaires :

  • Lundi 3 novembre : de 14h00 à 19h00
  • Mardi 4 novembre : de 10h00 à 20h00
  • Mercredi 5 novembre : de 10h00 à 20h30
  • Jeudi 6 novembre : de 10h00 à 21h00
  • Vendredi 7 novembre : de 10h00 à 22h00
  • Samedi 8 novembre : de 10h00 à 19h00

Exposition : Grand angle : Camille Lepage

Du 1er au 9 novembre / Club de la Presse

Maryvonne Lepage sera présente le mercredi 5 novembre à 17h pour évoquer la mémoire de sa fille Camille Lepage.

En présence de Roland Ries, maire de Strasbourg

Pour rendre hommage à Camille Lepage – photojournaliste indépendante française tuée en Centrafrique en mai dernier - Reporters sans frontières propose une exposition de ses photographies en partenariat avec l'agence Hans Lucas, l'association Passeurs d'images et la Ville d'Angers où elle a grandi. Prises au Soudan du Sud et en Centrafrique, ses photographies ont été associées à des textes rédigés par plusieurs journalistes qui saluent son travail. En 2012, la jeune passionnée "qui savait voir les gens" avait choisi de s'installer durablement à Juba (capitale du Soudan du Sud) pour témoigner de l'histoire de populations souvent délaissées des médias. Enthousiaste et acharnée, elle impressionnait ses confrères par sa maturité et son engagement. De nombreux journaux prestigieux, français comme étrangers ont publié son travail (Le Monde, The New York Times ou bien encore The Guardian et The Wall Street Journal).

Entrée libre.

Projections-débats : Festival International du Film des Droits de l'Homme

Du 30 octobre au 8 novembre

La 6ème édition du Festival International du Film des Droits de l'Homme de Strasbourg (FIFDH Strasbourg) se tiendra aux Cinémas Star et à l'UGC Ciné Cité Strasbourg ainsi que dans plusieurs autres espaces culturels d'Alsace.

Une programmation renouvelée et inédite

20 longs-métrages documentaires ou de fiction et une dizaine de courts-métrages documentaires, d'animation ou de fiction seront présentés lors du festival. La programmation du festival s'étoffe donc considérablement en donnant la part belle aux nouveaux formats et aux jeunes réalisateurs :

  • Des avant-premières Master of the Universe, Pôle emploi ne quittez pas, My two Daddies, L'homme du peuple, La compagnie des anges, Xenos, Sharaf…
  • Des soirées thématiques : Environnement, Chine contemporaine, Condition carcérale…
  • Des projections-débats en présence de nombreux réalisateurs ou acteurs de la société civile.

Les temps forts du FIFDH Strasbourg 2014

Les cérémonies d'ouverture et de clôture du festival auront lieu à l'UGC Ciné Cité Strasbourg et seront placées  sous le signe de l'innovation. Pour débuter, le festival proposera une soirée en trois temps : un temps courts-métrages et un temps animation encadreront la projection d'Une lettre d'Allemagne en présence du réalisateur, Sebastian Mez. Pour clore dignement l'évènement, le FIFDH proposera en avant-première le documentaire La compagnie des anges, récit situé au coeur des récents évènements de la place Maïdan à Kiev.

Les cinémas Star accueilleront plusieurs temps forts du FIFDH :

  • La projection de Metamorphosen en présence du réalisateur Sebastian Mez oeuvre où l'esthétique sublime le propos sur la radioactivité en Russie. Au Sud de l'Oural, l'une des régions les plus contaminées au monde par la radioactivité, Sebastian Mez pose sa caméra pour dévoiler le quotidien de ces habitants.
  • La première sortie salle du meilleur film sur la finance depuis Inside Job, à savoir Master of the universe de Marc Bauder.
  • Une soirée consacrée à la situation au Proche-Orient autour des films Return to Homs sur le conflit syrien, The lab sur le rôle d'Israël dans le trafic d'armes international et Crop sur la mainmise du gouvernement de Moubarak sur la presse égyptienne.

Tout le programme du Festival International du Film des Droits de l'Homme (FIFDH) sur : www.festival-droitsdelhomme.org/strasbourg/

Le FIFDH de Strasbourg est organisé par [A]LLIANCE CINE, association loi 1901 à but non lucratif, grâce au soutien de la Ville de Strasbourg, du Conseil général du Bas-Rhin, du Forum mondial de la démocratie, du Ministère de la culture, de l'Institut International des Droits de l'Homme et de la Région Alsace.

Projections-débats : Démocratie et politique au cinéma

Du 3 au 17 novembre au Cinéma l'Odyssée

Y a-t-il une crise du politique ou bien le monde est-il en crise ? Probablement les deux.

  • Les turbulences qui balayent le monde font apparaître un paradoxe : on parle de plus en plus de démocratie comme solution aux désordres et aux tempêtes politiques mais, partout, on l'applique de moins en moins. Pourtant la meilleure définition de la démocratie est probablement celle énoncée par Winston Churchill : « Le pire des régimes à l'exception de tous les autres. » Le cinéma en tant que composante majeure de la réalité de nos sociétés n'est évidemment pas à l'écart de ces paradoxes, de ces tensions, de ces contradictions. En tant que miroir et acteur de son époque, le cinéma livre de nombreux regards qui sont autant de points de vue susceptibles, non pas de changer le monde, mais de mieux le comprendre. L'occasion ainsi pour l'Odyssée de proposer cette troisième édition du cycle « Démocratie et politique au cinéma ».
  • À l'affiche, de nombreux films dont :
  • Comme les lions de pierre à l'entrée de la nuit d'Olivier Zuchuat
  • Sacco et Vanzetti de Giuliano Montaldo
  • Cleveland contre Wall Street de Jean-Stéphane Bron
  • L'Allemagne en automne de Rainer Werner Fassbinder,Alexandre Krug…
  • Démocratie Année Zéro, une histoire de la révolution tunisienne de Christophe Cotteret
  • Qu'allons-nous faire de nos 20 ans ? Jean Jaurès, un discours à la jeunesse de Daniel Vigne
  • Droit dans les yeux de Can Dündar
  • Le jour le plus long d'Erdogan de Can Dündar
  • Margin Call de J.C. Chandor
  • Jimmys'Hall de Ken Loach
  • Millenium 1 de Niels Arden Oplev
  • Un Peuple visé d'Aaron Yeger (Les Ecrans de l'égalité)
  • Les Femmes de Visegrad de Jasmila Zbanic

Des projections-débats seront organisés en partenariat avec l'IEP-Strasbourg.

Mercredi 5 novembre, 20h30

Comme des lions de pierre à l'entrée de la nuit

Vendredi 7 novembre, 20h10

L'Allemagne en automne

Samedi 8 novembre, 20h15

Démocratie Année Zéro en présence

du réalisateur Christophe Cotteret

Vendredi 14 novembre, 20h30

Les Ecrans de l'égalité : Un Peuple visé

Mardi 18 novembre, 20h30

Soirée Amnesty International :

Les Femmes de Visegrad

Plus d'infos : www.cinemaodyssee.com

Quelques temps forts :

  • Sur les pas d'Albert Londres, projection-débat le mercredi 5 novembre à 18h30. Présenté par Alejandra Magnasco, journaliste, et Jean-Claide Mairal de la Fondation Albert Londres, ce court documentaire va vous amener sur les pas d'Albert Londres dans les Balkans, grand reporter de guerre français, en compagnie d'une vingtaine de jeunes journalistes français, roumains, serbes, bosniens et macédoniens sur la découverte d'une région européenne peu connue encore.
  • Soirée « Images et débat » sur le thème : nos démocraties sont-elles menacées par les réseaux criminels ? Avec les lauréats du Prix Giovanni Falcone 2014, débat animé par Karim Baila, grand reporter, journaliste d'investigation.