Les 1ères Assises européennes du sport santé sur ordonnance

Les 1ères Assises européennes du sport santé sur ordonnance

Les 1ères Assises européennes du sport santé sur ordonnance
Naissance d'une nouvelle dynamique à Strasbourg les 14 et 15 octobre 2015.

En 2012, Strasbourg a été la première ville française à lancer un dispositif innovant de prescription du sport sur ordonnance.

Ce dispositif, très relayé médiatiquement, ne cesse de grandir et nous dénombrons à ce jour plus de 1100 bénéficiaires strasbourgeois et un nombre de médecins participant à l'opération en constante hausse (300 médecins strasbourgeois participants début 2016). Parallèlement, de nombreuses villes françaises se sont montrées intéressées par le dispositif et quelques-unes ont engagé une démarche similaire.

L'amendement déposé par l'ancienne Ministre des sports Valérie Fourneyron dans le cadre de la loi Santé et adopté en première lecture par l'Assemblée nationale s'inspirait beaucoup de l'exemple strasbourgeois et nous encourageait à poursuivre dans cette voie. Il visait en effet à donner un cadre législatif pérenne pour le développement de ces bonnes pratiques sur l'ensemble du territoire.

C'est pourquoi, la ville de Strasbourg a souhaité proposer aux villes européennes intéressées de constituer un réseau du sport santé sur ordonnance, afin de mutualiser les expériences. Elle a donc organisé en octobre 2015 les 1ères Assises.

En présence du secrétaire d'Etat aux sports M. Thierry Braillard qui a ouvert la journée avec le Maire de Strasbourg, 500 personnes étaient présentes (élus, territoriaux, médecins, étudiants, professions sanitaires et sociales…) issues d'une centaine de territoires, pour ces deux journées riches en contenus et en rencontres

Afin que chaque participant puisse repartir avec les connaissances et contacts nécessaires à la bonne poursuite de son projet, 8 ateliers étaient proposés autour des thématiques suivantes : les instances décisionnelles, le binôme médecin généraliste - éducateur sportif sport-santé, quel territoire pour quel projet ?, l'activité physique comme médicament de prévention à tout âge ?, la prescription du sport-santé, comment organiser une activité sport-santé, quel modèle économique ?, faire de la ville un territoire bougeable.

Des expériences européennes ont également été partagées, de Suisse, Belgique, ainsi qu'un projet fédérateur québéquois.

L'un des temps forts de ces journées a été l'adoption d'un communiqué de presse commun (cf doc utiles) annonçant la création du réseau des villes sport-santé sur ordonnance, dont Strasbourg est le pilote.

Le travail des territoires a été positif, car la loi de santé est depuis janvier 2016 votée définitivement et prévoit dans son article 35 bis que le médecin traitant peut prescrire à ses patients atteints d'une maladie de longue durée, de l'activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités et au risque médical du patient.

Partenaires de ces Assises : Ministère des sports, INPES, CNFPT.

 
Chiffres clés

500 personnes présentes.

100 territoires représentés.

Source :  Ville et Eurométropole de Strasbourg
Contacts
Promotion de la santé de la personne
Tél. + 33 (0)3 68 98 65 11