angle-left 2016 : unité et responsabilité

2016 : unité et responsabilité

Groupe Strasbourg, énergies positives, élus socialistes et de la société civile. Publié le 21/01/2016

Nous sortons d'une année 2015 qui restera marquée par deux tragiques attentats survenus en janvier et en novembre à Paris. Plongeant notre pays dans l'effroi et la tristesse, ils ont choqué une nation toute entière par leur violence et leur barbarie sans nom. Plus récemment, les résultats des élections régionales de décembre 2015 ont quant à eux réaffirmé le profond malaise de notre société et la défiance de nos concitoyens à l'égard des partis politiques et de leur fonctionnement. Dès à présent, les responsables politiques sont appelés à prendre en compte cette exigence de changement.

Face à ces inquiétudes légitimes, à la peur de l'avenir et la tentation du repli sur soi, c'est à nous, élu-e-s de la République, de relever le défi de la reconstruction du lien brisé entre nos concitoyens et les institutions démocratiques. C'est à nous d'être à la hauteur de ce message de détresse qui nous est lancé.

En effet, dans cette période si trouble que traverse notre pays, nous devons faire preuve de responsabilité et être davantage à l'écoute des préoccupations et des souffrances de nos concitoyens. Dans l'exercice de nos mandats, il nous faut également être exemplaire en nous renouvelant dans nos pratiques et dans notre action au quotidien. Il importe aussi que nos politiques publiques soient les plus efficaces et les plus lisibles possibles pour chacun. Par conséquent, c'est à nous plus que jamais d'agir à notre niveau, pour proposer un chemin d'espoir et redonner confiance en l'action publique.

Comme le disait Jens Stoltenberg, ancien Premier ministre norvégien, après le drame d'Utoya en 2011, nous devons répondre "à la terreur par plus de démocratie, plus d'ouverture et de tolérance" mais aussi, pourrait-on rajouter, de transparence et d'éthique. Avec l'ensemble de mes collègues du groupe socialiste et républicain autour du Maire de Strasbourg, Roland Ries, nous continuerons de nous y employer avec force et conviction.

Budget 2016 : une gestion financière sous le signe de la confiance et du sérieux

Quelques mots sur notre action municipale : notre assemblée a adopté en décembre dernier notre budget pour l'année 2016. Notre collectivité évoluant dans une période difficile, notamment en raison de la baisse des dotations de l'Etat, ce budget 2016 s'articule notamment autour de la poursuite de notre volonté de réduction des coûts de fonctionnement d'ici 2020. Les charges de personnel sont à ce titre en baisse cette année.

Outre une gestion financière placée sous le signe de la confiance et du sérieux, nous avons fait le choix de construire notre budget sur l'investissement en faveur de la vie quotidienne de nos concitoyens, de leur pouvoir d'achat mais aussi du rayonnement de notre ville. Ce sont cette année près de 90,8 millions d'euros d'investissements qui viendront financer des équipements de proximité et des aménagements urbains : opérations de réfection courante dans plusieurs quartiers ANRU (Hautepierre, Cronenbourg, Meinau), aménagement du secteur du quartier d'affaires international au Wacken mais aussi travaux sur l'espace public comme au Parc naturel urbain (PNU) ainsi que pour l'aménagement des berges de Strasbourg. Au service de la qualité de vie des Strasbourgeois, ces investissements viennent par ailleurs soutenir notre politique en faveur de la justice sociale et de la lutte contre les inégalités. De plus, la mobilisation de nouveaux emprunts et une revalorisation modérée de la fiscalité de 2,5% nous permettront de contribuer au financement de nos investissements d'avenir qui sont créateurs d'emplois et sources de relance de l'économie locale. Enfin, il faut rappeler que Strasbourg reste malgré tout la 6e grande ville de France la moins endettée.

Ce budget traduit une politique volontariste doublée d'une gestion exemplaire que nous menons à Strasbourg. Cette année encore, nos choix et nos priorités illustrent ce pourquoi nous nous sommes engagés en mars 2014 : faire de Strasbourg une ville moderne et innovante.

Chères Strasbourgeoises, cher Strasbourgeois, au nom du groupe socialiste et républicain de la Ville de Strasbourg, je vous adresse à toutes et à tous, mes meilleurs vœux pour cette année 2016.

Pour le groupe des élu-es socialistes et républicains,
Philippe BIES, président