angle-left 50e anniversaire de l’Eurométropole, le temps des projets pour le demi-siècle à venir
Ajouter à mes favoris

50e anniversaire de l’Eurométropole, le temps des projets pour le demi-siècle à venir

En réunissant les 22 métropoles françaises sous l’égide du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, l’Eurométropole a mis en valeur ses pôles d’excellence et réaffirmé le cœur du projet métropolitain, l’alliance des territoires.

La deuxième conférence de métropoles s’est tenue à Strasbourg le 2 décembre dernier. Les représentants des 22 métropoles existant actuellement en France ainsi que du monde économique, ont effectué un bilan des 50 ans passés et tracé des pistes pour l’avenir des intercommunalités en France. En présence du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, les élus des principales agglomérations françaises ont particulièrement travaillé sur l’alliance des territoires.

Cette rencontre, qui marque un demi-siècle d’organisation intercommunale des principales agglomérations françaises, s’inscrit dans le Pacte Etat-Métropoles concernant les 15 agglomérations ainsi constituées dans la loi Maptam. Au-delà des bilans, les projets et chantiers à venir ont occupé les travaux des élus qui ont entendu l’intervention du ministre.

 

Au cœur des enjeux des temps à venir pour les métropoles, leur capacité à s’organiser en réseau pour garantir une représentation internationale dynamique ainsi que les moyens de parvenir à l’équilibre entre les territoires  de toute taille et localisation. Cette question se pose déjà au sein des métropoles elles-mêmes, où la relation entre les communes et l’intercommunalité ne va pas nécessairement de soi.

 

De ces travaux, il ressort notamment la volonté d’affirmer le fait intercommunal comme moteur de l’excellence, au service des territoires métropolitains et alentour. Lors des travaux de la 2e Conférence économique (réunissant les CCI des métropoles), le constat de la nécessité d’actions conjointes pour favoriser la compétitivité et l’attractivité des territoires a été mis en lumière.

 

L’Eurométropole de Strasbourg a mis en avant ses capacités d’excellence, auprès de ses homologues. La conférence s’est notamment tenue dans les locaux de l’Ircad, du professeur Marescaux et l’accent a été mis sur les perspectives de développement universitaire, scientifique et économique des filières des technologies médicales de demain, les NextMed, sur lesquelles l’Eurométropole investit particulièrement.