95 résultats
Résultats par page

Retour L’Eurométropole de Strasbourg poursuit la révolution des mobilités avec le soutien de la Banque européenne d’investissement

Publié le 08/02/2024 - Modifié le 08/02/2024

Ajouter à mes favoris

L’Eurométropole de Strasbourg poursuit la révolution des mobilités avec le soutien de la Banque européenne d’investissement

Économie Environnement Transport, déplacement

Ce soutien financier contribue à la transition écologique et sociale engagée sur le territoire de l’Eurométropole et concourt également à la réalisation du Plan Climat 2030.

L’Eurométropole de Strasbourg et la Banque européenne d’investissement (BEI) ont signé en décembre 2023 un contrat de financement en faveur des équipements du plan pluriannuel d’investissement 2023-2027 de l’Eurométropole dédiés au domaine des mobilités. 

Ce prêt à taux préférentiel d’un montant inédit de 120 millions d’euros sur 20 ans contribuera à financer les grands projets des mobilités de ce mandat. Il financera l’extension du réseau du tramway vers l’ouest, l’amélioration de la performance du réseau de transport en commun par le biais de prolongements de lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) et autres systèmes de transport en commun en site propre, comme par exemple le projet de système de bus express en site propre de l’ouest strasbourgeois (TSPO), le développement des pistes et itinéraires cyclables et l’acquisition de véhicules à zéro émission pour les services publics eurométropolitains.

Ce soutien financier contribue à la transition écologique et sociale nécessaire, engagée sur le territoire de l’Eurométropole afin de réduire la pollution atmosphérique et la dépendance aux énergies fossiles, améliorer la qualité de vie, et la santé des habitant·es, et l’accessibilité à des services publics de proximité de qualité. Les grands projets de mobilité sont ainsi, un axe essentiel dans la politique de l’Eurométropole de lutte contre le réchauffement climatique et les inégalités territoriales. Avec ces nouveaux services de transport, ce sont l’ensemble des quartiers desservis qui bénéficieront d’un service de transport en commun moins polluant et plus fiable. À travers ces projets, auxquels les habitant·es ont activement participé, la collectivité aspire à créer un cadre de vie plus apaisé, favorisant la sécurité des cyclistes et des piéton·nes, tout en accordant une place prépondérante à la végétalisation et à la vie de quartier.

Le financement de la Banque européenne d’investissement concourt également à la réalisation du Plan Climat 2030 de l’Eurométropole. Ces investissements structurants participeront notamment à améliorer la qualité de l’air, à réduire les gaz à effet de serre et à diminuer les ilots de chaleur.

"Une publication récente d’ATMO Grand Est montre une amélioration de la qualité de l’air sur notre territoire en 2023. Ces résultats nous engagent à poursuivre nos efforts et nos projets de mobilités au service du climat et de la santé de nos concitoyen·nes. C’est le sens de la Révolution des Mobilités que l’Eurométropole de Strasbourg a engagé au début du mandat. Ainsi, le prêt de 120 millions d’euros apporté par la Banque européenne d’investissement nous permettra de poursuivre et accélérer cette transition vers des mobilités décarbonées et accessible aux habitant·es des 33 communes de l’Eurométropole", déclare Pia Imbs, présidente de l’Eurométropole.

"Le financement de la transition écologique et énergétique constitue une urgence sans précédent. Les dix prochaines années exigent des efforts considérables, et la recherche de nouveaux financements doit être empreinte d'innovation. Ces investissements jouent un rôle décisif pour intensifier nos actions en faveur de l'écologie et de l'égalité entre toutes et tous", souligne Syamak Agha Babaei, vice-président aux finances.

"La BEI, banque publique des Européens, se félicite de contribuer au financement des différents projets de mobilités décarbonées d’une métropole européenne de premier plan comme Strasbourg, ajoute Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI. Ces investissements qui concernent différents moyens de transports comme le tramway, les bus et véhicules zéro émission ainsi que des pistes cyclables auront un impact direct et concret sur le quotidien des habitants et usagers d’un territoire en pleine transition verte. L’Europe démontre ainsi qu’elle peut, par ses financements, améliorer la qualité de vie et le bien-être de ses citoyens". 

À propos de la BEI 
La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les 27 États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’UE. La BEI met à disposition des financements destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE. En 2023, la France a été le premier pays bénéficiaire des financements de la BEI dans la transition verte avec un investissement global de 6,9 milliards d’euros en faveur des énergies renouvelables, des mobilités propres et de l’efficacité énergétique. Partenaire des collectivités territoriales, elle y a consacré 2,3 milliards de financements pour les transports collectifs et les mobilités douces décarbonées, son premier secteur d’investissement en France l’an dernier.