angle-left Bloc-notes - A quoi servent les groupes politiques au conseil de l’Eurométropole ?
Ajouter à mes favoris

A quoi servent les groupes politiques au conseil de l’Eurométropole ?

La recomposition des alliances politiques au niveau national a des répercussions sur l’Eurométropole, dont le conseil compte désormais 7 groupes d’élus. Éclairage sur l’utilité de ces entités.

Fin 2017, 3 nouveaux groupes d’élus ont été créés au sein du conseil de l’Eurométropole de Strasbourg, portant à 7 leur nombre total (*) pour 100 élus. Le budget primitif 2018 consacre une enveloppe de 257 000 € à leur fonctionnement (contre 199 900 € en 2017).

La principale fonction des groupes est de désigner un représentant pour les phases préalables de concertation autour des principales politiques de l’Eurométropole, engagées par le président. Il est évidemment plus aisé de réunir les représentants des groupes d’élus, qui rendent compte de leurs échanges avec l’exécutif aux élus membres de chaque groupe. Ce principe est également appliqué pour examiner le fonctionnement de l’assemblée, la préparation d’éventuelles motions, etc

Ce lien direct entre le président et les représentants des groupes permet de fluidifier le travail de la Commission permanente et du Conseil.

(*) Voici la liste et les noms des groupes : Pour une Eurométropole de progrès, Europe écologie les verts, Majorité alsacienne et société civile, La coopérative sociale, écologique et citoyenne, Une Eurométropole pour tous, Pour une Eurométropole équilibrée, En Marche et les élus et élues hors groupes politique.