angle-left Bloc-notes - Budget 2020 de l’Eurométropole les investissements à la hausse
Ajouter à mes favoris

Budget 2020 de l’Eurométropole : les investissements à la hausse

La maîtrise des comptes publics, élément central de la gouvernance de l’Eurométropole de Strasbourg, porte ses fruits. Malgré la relance des investissements, la fiscalité comme l’endettement restent contenus.

Le budget total de 1,374 milliards d’euros, voté par le Conseil de l’Eurométropole le 18 décembre 2019, apparait en hausse de près de 40M€ par rapport à 2019. Ce sont notamment les investissements du budget principal (plus 35M€) ainsi que celui des transports collectifs qui expliquent cette nette avancée.

Au cours de la décennie précédente, seules les années exceptionnelles de 2013 et 2014 ont connu des montants plus élevés. À relever également, l’augmentation de 1,86 du volume global de la collecte des impôts et taxes, dans le cadre de la stabilité des taux, conformément aux engagements de l’exécutif de l’Eurométropole de Strasbourg.

Autre point particulièrement surveillé, les dépenses de personnel, en légère baisse au niveau du budget global, d’environ 2M€. Ce résultat s’explique notamment par la sortie du personnel de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg (OPS) de ce budget ; l’OPS est en effet désormais un établissement autonome. À périmètre constant, les dépenses de personnel auraient augmenté de 6,6M€, ce qui s’explique par l’application des dispositions réglementaires en faveur des personnels communautaires.

Trois domaines mobilisent une part essentielle des investissements : les mobilités (transports, déplacements, voirie) avec 68,4M€, l’action économique et l’enseignement supérieur avec 64,6M€ et l’aménagement des territoires et l’habitat (56M€).

La dette se stabilise à 575M€, avec la mobilisation de 50M€ d’emprunts nouveaux dont de 10M€ qui ne sera souscrit qu’en cas de nécessité, en fin d’année. Grâce à l’excellente cotation de l’Eurométropole de Strasbourg sur les marchés financiers, ces crédits sont obtenus avec des taux d’intérêt tous inférieurs à 0,38%.