angle-left Bloc-notes - CTS faire mieux avec moins de contribution financière de l’Eurométropole
Ajouter à mes favoris

CTS : faire mieux avec moins de contribution financière de l’Eurométropole

L’Eurométropole souhaite que la part de la contribution métropolitaine soit en diminution, d’un montant pouvant atteindre 6 millions d’euros chaque année, dans le cadre d’un contrat de performance partagé entre l’intercommunalité et la CTS.

Le budget de la CTS est géré par l’Eurométropole, dans le cadre d’un budget annexe qui atteint cette année 140,05 millions d’euros. Dans ce montant, la participation métropolitaine s’élève à 114,4 millions d’euros dans le budget 2018. C’est donc une baisse de 4,5 millions d’euros qui a été rendue possible pour les finances publiques, sans que le service rendu n’en pâtisse.

Parmi les moyens mis en œuvre pour parvenir à ce résultat, la CTS a notamment décidé de recourir à la sous-traitance de lignes qui connaissent d’importantes variations de fréquentation entre les heures de pointe et creuses.

Concernant le confort et l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite des nouveaux bus circulant sur les lignes sous-traitées, l’Eurométropole veille à ce que le matériel roulant reste accessible et permettra, par ailleurs, d’augmenter le nombre de places assises.

Dans la part apportée par l’Eurométropole à la compagnie de transport, environ 100 millions d’euros sont versés par le versement transport, payé par les entreprises. Le réseau compte parmi ceux des grandes agglomérations françaises qui bénéficient d’un très bon taux de couverture de la part des usagers (44% des recettes proviennent des billets et abonnements).