angle-left Bloc-notes - Eau et assainissement les bons tarifs de l’Eurométropole qui poursuit les investissements
Ajouter à mes favoris

Eau et assainissement : les bons tarifs de l’Eurométropole qui poursuit les investissements

Le rapport annuel de l’eau et l’assainissement dans l’Eurométropole de Strasbourg, présenté au Conseil du 27 septembre, permet de constater la bonne gestion de ces éléments particulièrement essentiels à l’existence de tous dans l’agglomération.

Un point retient particulièrement l’attention dans ce rapport, celui du tarif du mètre cube d’eau tarifé par l’Eurométropole : à 2,86 € TTC les 1 000 litres, les usagers bénéficient d’un prix particulièrement attractif, inférieur à la moyenne nationale. Ce montant sera facturé à tous les habitants de l’agglomération en 2020, ce qui représentera une baisse pour certains par rapport à la situation présente.

Cette modération n’est pas significative d’une baisse des investissements, puisque le budget primitif 2019 prévoit 28 millions d’euros contre 22,6 millions d’euros réalisés en 2018 en faveur du réseau d’eau. A noter que la mise en service du champ captant de Plobsheim est prévue pour la fin 2020.

Côté assainissement, ce sont 72 millions de m3 d’eaux usées qui ont été traités, pour l’essentiel sur le site de La Wantzenau. A noter que cette station d’épuration est désormais gérée par Valeaurhin, filiale du groupe Suez. Le contrat lui impose, outre les exigences d’exploitation conformément aux règlements, de mener des études prospectives afin de préparer le futur de ce site de trente ans d’âge.

On relève également dans ce rapport, également consacré au traitement des déchets ; la réussite de la convention passée entre l’Eurométropole et quatre structures (Emmaüs Mundolsheim, Horizon amitié, le Relais Est et Vétis), qui se répartissent la collecte des textiles, linge de maison et chaussures. Chaque habitant apporte 3,3 kilos par an, contre 2,47 au niveau national.