angle-left Bloc-notes - Îlots de chaleur l’Eurométropole veut connaître les enjeux liés à la surchauffe urbaine
Ajouter à mes favoris

Îlots de chaleur : l’Eurométropole veut connaître les enjeux liés à la surchauffe urbaine

Dans le cadre du Contrat local de santé, un diagnostic très détaillé des îlots de chaleur urbains sera mené en 2020 en partenariat avec Météo France et l’Agence régionale de santé (ARS).

La chaleur urbaine, qui peut devenir très excessive lors des pics de température de plus en plus fréquents, est identifiée comme un risque sanitaire majeur dans l’Eurométropole de Strasbourg comme toutes les autres grandes agglomérations confrontées au changement climatique.

Une étude sera menée en 2020 par Météo France, pour un budget global de 60 K€, financés pour moitié par l’ARS, pour 20 K€ par l’Eurométropole et le reste par Météo France. Elle va cartographier les îlots de chaleur et de fraîcheur urbains avec une précision à deux mètres, identifier les zones à enjeux de surchauffe et déterminer le confort thermique des espaces extérieurs à l’échelle des quartiers.

Cette étude va prendre en compte les éléments de vulnérabilité à l’îlot de chaleur selon la sensibilité des habitants et usagers (âge, sexe, mode de vie, niveau de vie, état de santé).

L’idée est de fournir à l’Eurométropole des scenarii dynamiques, en parallèle à des perspectives néfastes pour déterminer les besoins en végétalisation, notamment.