null Bloc-notes - L’Eurométropole de Strasbourg se mobilise en faveur des personnes en difficultés

Ajouter à mes favoris

L’Eurométropole de Strasbourg se mobilise en faveur des personnes en difficultés

La séance du 20 novembre 2020 du Conseil de l’Eurométropole de Strasbourg adopte un grand nombre de délibérations en faveur des personnes en difficultés, de toutes sortes.

La poursuite de la crise sanitaire provoque la multiplication des embarras sociaux et économiques, et pas seulement auprès de publics généralement identifiés comme étant "en difficultés". Petits commerçants et artisans contraints à la fermeture, auto entrepreneurs et indépendants confrontés à la disparition de leur clientèle, salariés précaires en perte d’emplois, le nombre de personnes en graves tensions économiques explose.

L’Eurométropole abonde de près de 1 M€ le fonds de résistance initié par le Grand est, en faveur d’entreprises de toutes tailles, et notamment les plus petites. 2 M€ sont consacrés à des subventions en faveur des commerçants et artisans, afin de prendre en charge tout ou partie de leur loyer de novembre. D’autres délibérations prévoient le soutien des entreprises locales : c’est notamment le cas d’un montant de 200 K€ en faveur du fonds destiné à des prêts d’honneur, permettant aux petits entrepreneurs de reconstituer une trésorerie lors du redémarrage des activités.

Des aides à l’économie sociale et solidaire (140 K€ en faveur d’Alsace active), des interventions dans le cadre du plan de lutte contre la pauvreté (500 K€), en abondement d’un montant équivalent de l’Etat, ont été votées. Des subventions seront attribuées en faveur de structures d’action sociale (58 K€ au total) et du fonds solidarité logement (160 K€).

À souligner la très forte augmentation des besoins constatés dans le cadre du fonds d’aide aux jeunes. Son budget passe de 299 M€ en 2019 à plus de 500 K€ en 2020 et a dû être réévalué en cours d’année. La perte des "petits boulots" a pesé très lourd dans le budget des jeunes.

À noter aussi que l’Eurométropole poursuit son soutien aux programmes de la Nouvelle politique nationale de rénovation urbaine (NPNRU) ainsi qu’aux bailleurs sociaux. Ophéa bénéficie ainsi de plusieurs garanties d’emprunts dans le cadre d’aménagements de logements sociaux dans plusieurs communes de l’agglomération.