null Bloc-notes - L’Eurométropole aux côtés des propriétaires aux revenus modestes pour la rénovation énergétique

Ajouter à mes favoris

L’Eurométropole aux côtés des propriétaires aux revenus modestes pour la rénovation énergétique

Près de 1 000 logements vont bénéficier en 2021 de l’aide financière de l’agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah) et de l’Eurométropole de Strasbourg. Des publics défavorisés en seront bénéficiaires.

L’amélioration énergétique des logements, la rénovation des logements dégradés ou des copropriétés fragiles font partie intégrante des priorités définies par l’Eurométropole de Strasbourg. Dans la continuité du programme 2018-2022, le nouveau programme Habiter mieux, mis en place entre l’agglomération et l’Anah, prévoit un budget global de plus de 8 millions d’euros en faveur d’environ 1 000 logements.

L’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat apporte environ 7,45 millions d'euros et l’Eurométropole a fixé une contribution de 600 000 euros. Les subventions concernent des propriétaires bailleurs ou occupants ainsi que des copropriétés en difficultés.

Les objectifs sont notamment de lutter contre la précarité énergétique, ou contre l’habitat indigne ou dégradé. Tous les habitants de l’Eurométropole dans ces situations sont potentiellement concernés par ces dispositifs, bonifiés par des aides nouvelles, notamment la prime en faveur de la "rénovation énergétique globale", de la "sortie d’une passoire énergétique", complémentaires avec le dispositif "Ma prime rénov".

En tant que délégataire des aides à la pierre de l’Etat, l’Eurométropole de Strasbourg a décidé cette année de majorer les taux de subvention de l’Anah au maximum de ce qui est prévu par la réglementation.

Au cours de la période 2017-2020, ce sont près de 2 800 logements qui ont bénéficié de ces dispositifs d’aide aux propriétaires et co-propriétaires aux revenus modestes.