null Bloc-notes - L’Eurométropole soutient massivement la vie étudiante et universitaire

Ajouter à mes favoris

L’Eurométropole soutient massivement la vie étudiante et universitaire

Alors que l’université de Strasbourg s’apprête à fêter ses 400 ans, l’Eurométropole multiplie les initiatives pour soutenir financièrement les étudiants.es et les structures qui leur viennent en aide.

L’importance décisive de l’Université de Strasbourg et de l’enseignement supérieur en faveur de l’attractivité de l’Eurométropole est bien connue. La collectivité apporte des moyens considérables au soutien et au développement des activités de l’Unistra, des Grandes écoles et du secteur de la recherche.

Dans le contexte sanitaire qui fragilise dangereusement les conditions d’existence de nombreux étudiants.es, l’Eurométropole multiplie les initiatives de soutien direct en faveur de ces jeunes. En 2021, un million d’euros supplémentaires sera consacré à ces efforts.

Parmi les projets, la création d’un service de la vie étudiante. Déjà actés, 240 K€ d’aides (bourses, aides directes, soutien à l’orientation, à l’entrepreneuriat étudiant, etc.), le tarif de location de Velhop à 10 € par mois pour les boursiers.ères, une aide aux apprentis.es, etc.

L’Eurométropole participe au titre de ces soutiens pour prévenir et résoudre les précarités de toutes natures. Le Fonds de solidarité logement a été massivement abondé et la collectivité travaille à la création d’un fonds de garantie.

A noter par ailleurs qu’un montant de 75 667 € pour 7 projets est présenté dans une autre délibération du Conseil du 26 février 2021.

Sont ainsi soutenus :

  • l’espace avenir de la Journée des universités et des formations post-bac de l’Unistra (18 K€) ;
  • L’initiative du Jardin des Sciences "ma thèse en 180 secondes" qui permet aux doctorants.es de présenter leur sujet de recherche à un auditoire diversifié pour 1 500 € ;
  • Un prix de thèse de 1 000 € en faveur de la société de biologie de Strasbourg ;
  • Des aides aux étudiants.es et doctorants.es de l’Unistra, de l’International space university (IUS), à l’École nationale du Génie de l’eau et de l’environnement de Strasbourg (ENGEES) pour un montant total de 55 167 €.