null Bloc-notes - L’urgence climatique déclinée à tous les niveaux dans l’Eurométropole

Ajouter à mes favoris

L’urgence climatique déclinée à tous les niveaux dans l’Eurométropole

L’état d’urgence climatique se déploie à l’échelle de l’Eurométropole de Strasbourg. Le Conseil du 23 octobre a adopté une délibération qui prévoit notamment l’accélération de la mise en œuvre des mesures nécessaires.

Le constat des effets du dérèglement climatique est aujourd’hui partagé. Canicules et sécheresses à répétition, suivies d’épisodes d’inondations et de coulées de boue, apparition d’espèces invasives, ces effets vont s’accentuer dans les années à venir. C’est pourquoi l’Eurométropole a décidé d’agir fortement et sans délai.

La délibération adoptée prévoit une importante série de mesures, à commencer par la sensibilisation de tous acteurs locaux, des habitants aux entreprises et associations et bien entendu, les 33 communes. L’agglomération espère une forte accélération des efforts et initiatives déjà entreprises.

Il est ainsi prévu d’approfondir la connaissance des effets des dérèglements. Une Agence locale du climat sera ainsi mise en place au premier semestre 2021, avec comme objectif d’accompagner tout usager du territoire dans la transition écologique et sociale. Ce "guichet unique" donnera des conseils sur l'énergie et sa maîtrise, la construction, les mobilités et transports, en faveur de la végétalisation, quant à une consommation "zéro déchets" à destination de tous les publics.

Un renforcement des moyens publics et privés consacrés à l’ensemble de ces thématiques ainsi qu’une coopération avec les territoires voisins, à 360 °, sont également programmés. L’ensemble des politiques publiques seront réinterrogées en plaçant le sujet environnemental au cœur de toutes les thématiques, en y intégrant le volet démocratique et social.

L’Eurométropole de Strasbourg adhère, comme 212 autres collectivités européennes, au label Cit’ergie. Celui-ci permet d’évaluer objectivement l’état d’avancement des projets, leur mise en valeur externe ainsi que la structuration en interne des dispositifs de mise en œuvre de la politique climat-énergie.