angle-left Bloc-notes - Le Conseil de développement de l’Eurométropole dévoile les résultats de l’enquête bien être
Ajouter à mes favoris

Le Conseil de développement de l’Eurométropole dévoile les résultats de l’enquête "bien être"

Trois mille trois cent personnes ont répondu à l’enquête sur le bien être, menée par le Conseil de développement de l’Eurométropole. 80% de répondants affichent leur contentement. Résultats détaillés.

Que devrait être l’agglomération de Strasbourg en 2030 ? Comment la rêver ? Ce sont ces questions qui ont notamment motivé l’enquête citoyenne lancée l’automne dernier par le Conseil de développement de l’Eurométropole auprès des habitants des 33 communes ainsi que ceux de Kehl.

Parmi les points à souligner, les 683 réponses de collégiens et lycéens au questionnaire qui leur était spécifiquement dédié. A relever aussi une forte proportion de femmes, 65% des réponses, et seulement un tiers de répondant cadres et professions intermédiaires.

Le questionnaire proposait 17 thématiques mais trois d’entre elles ont suscité un intérêt majeur, avec plus de 1 600 réponses chacune : les activités culturelles, sportives et de loisirs, l’environnement et les déplacements. Les répondants se déclarent satisfaits à 75% des activités disponibles dans l’agglomération mais proposent des améliorations de tarifs, horaires et accessibilité, notamment. Quant à l’environnement, ce sont les questions de pollution et de traitement des déchets qui mobilisent les répondants, ainsi que le développement des modes de transports doux et la réduction de la place de la voiture en ville. A ce propos, on observe aussi des propositions concrètes dans le cadre du développement du réseau de transport en commun. Si son maillage actuel est jugé satisfaisant à 68%, l’accroissement de l’offre de bus ainsi que de train est souhaité, en créant des liaisons ne passant pas nécessairement par le centre ville de Strasbourg.