angle-left Bloc-Notes - Le Conseil de développement de l’Eurométropole prépare son renouvellement
Ajouter à mes favoris

Le Conseil de développement de l’Eurométropole prépare son renouvellement

Trois ans après sa mise en place, le Conseil de développement de l’Eurométropole prépare son renouvellement. La priorité au collège "habitants" est confirmée.

Le Conseil de développement de l’Eurométropole est une instance de participation citoyenne prévue par la loi, dans le but d'inviter au dialogue entre les élus, les institutions européennes, nos voisins allemands et la société civile. Cet outil de dialogue et de consultation à l'échelle de l'agglomération, organise librement des travaux de réflexion à visée prospective nécessitant une participation effective, apportant un regard citoyen, prêts à l'innovation et à l'expérimentation. Les contributions nourrissent la stratégie de développement du territoire et participent à la construction de la décision publique.

Lors de son installation en 2015, il réunissait 114 membres répartis en 3 groupes (57 habitants, 40 personnalités ressources et 17 représentants des institutions européennes, transfrontalières et allemandes). Sur la période 2015-2017, un noyau dur de 52 membres, ayant participé à plus de 5 réunions plénières, s’est progressivement constitué. Les membres ont été consultés sur leur volonté de poursuivre leur engagement, 56 membres l’ont confirmé.

Pour le renouvellement prévu en mai-juin, le critère de la participation active et d’un réel engagement a été adopté, comme l’apport de ces citoyens volontaires ; la représentation majoritaire des habitants dans cette assemblée est maintenue et le volet transfrontalier conforté. L’effectif, de 114 membres, est maintenu, comme les 3 collèges initiaux. Pour le collège "habitants", les candidatures non retenues en 2015 (environ 380 profils répartis sur tout le territoire) seront exploitées, en veillant à solliciter les habitants des 5 nouvelles communes. Le Parlement européen, la Cour européenne des Droits de l’Homme et le Conseil de l’Europe sont sollicités pour renouveler leur représentant. Pour renforcer le caractère "citoyen" de cette assemblée, des habitants de Kehl seront intégrés, sous réserve de l’accord du Maire de Kehl.