angle-left Bloc-notes - Le réseau de bus passe à la vitesse supérieure au nord de l’Eurométropole
Ajouter à mes favoris

Le réseau de bus passe à la vitesse supérieure au nord de l’Eurométropole

Pour 12 communes du nord de l’agglomération, il y aura du nouveau pour la rentrée de septembre. Au terme de 5 millions d’euros d’investissements, le réseau redessiné et renforcé doit améliorer en profondeur la desserte locale.

C’est en avril que les premiers travaux d’aménagement du réseau nord de l’agglomération vont commencer, au carrefour route de Brumath rue du Triage. La mise en place de deux lignes structurantes - sur le modèle de la L1 - concernant 12 communes sera achevée le 27 août. Il s’agit d’aménager les arrêts avec des bornes d’information voyageurs, de dix distributeurs automatiques, etc.

Mais l’essentiel reste dans l’extension de l’offre, avec l’augmentation de l’amplitude horaire jusqu’à 00h30 comme le tramway, et surtout une hausse de 10% de l’offre des liaisons vers le centre ville de Strasbourg grâce à trois lignes empruntant l’autoroute, ainsi que la zone commerciale nord et les zones d’activités et une amélioration des liaisons intercommunales.

La CTS, l’Eurométropole et les 12 communes concernées ont également travaillé à l’amélioration de la lisibilité de l’offre et l’intermodalité. Le cadencement sur le TER est programmé dans les horaires des nouvelles lignes structurantes, dotées de fréquences à l’heure et à la demi-heure. Les travaux engagés en avril concernent le tronçon de la route de Brumath situé entre Mundolsheim (rond-point de Reichstett) et le carrefour Brumath/Industrie/Rossignols. Sur la route de Brumath, les travaux se dérouleront plutôt en juin/juillet, entre Souffelweyersheim et Schiltigheim.

Le Directeur général de la CTS a présenté l’ensemble du dispositif lors de la Conférence des maires de février et a répondu à leurs questions. Ceux-ci ont insisté sur la nécessité d’une bonne circulation de l’information dans les communes dès lors que des changements interviennent.