null Bloc-notes - Mobistras : le futur prestataire devra aussi jouer un rôle de conseiller de l’Eurométropole

Ajouter à mes favoris

Mobistras : le futur prestataire devra aussi jouer un rôle de conseiller de l’Eurométropole

Le marché public régissant le service de transport dédié aux personnes handicapées arrive à échéance fin 2021. L’Eurométropole lance une consultation pour déterminer le nouveau prestataire, qui se verra confier des missions complémentaires.

Connu sous le nom commercial de Mobistras, le service de transport sur réservation préalable dédié aux personnes ne pouvant accéder aux transports en commun pour des raisons d’incapacité physique, sensorielle ou mentale transporte 1 125 personnes par an.

Il est accessible à des personnes souffrant d’incapacités variées ; une commission d’évaluation médicale valide le droit à l’usage de ce service pour lequel l’usager acquitte un droit de 1,70 € par trajet. Environ 2 300 bénéficiaires potentiels sont inscrits. Il est probable que la demande d’usage va aller croissante, compte tenu notamment du vieillissement de la population.

Actuellement, Mobistras ne fait pas que transporter les personnes au moyen de véhicules adaptés. Sa plateforme de réservation est inclusive et les personnels sont spécifiquement formés à l’accompagnement et l’assistance aux personnes.

Ce service est externalisé dans le cadre d’un marché public arrivant à échéance le 31/12/2021. Un nouveau marché transitoire d’une durée de trois ans est proposé aux prestataires candidats. En plus du maintien des activités actuelles, l’Eurométropole demande que soient pris en compte un projet de renouvellement de la flotte de véhicules, une capacité à parfaitement répondre aux besoins des utilisateurs ainsi qu’un rôle de conseil auprès de la collectivité.

Ce marché atteindra un montant maximal de 6 M€ HT sur trois ans.