angle-left Bloc-notes - Nouveau ticket sans contact de la CTS, mode d’emploi
Ajouter à mes favoris

Nouveau ticket sans contact de la CTS, mode d’emploi !

La mise en service du ticket sans contact par la CTS dès le 1er juillet laisse encore de nombreuses questions ouvertes dans l’esprit de bien des usagers. Voici les réponses à ces interrogations.

Où peut-on acheter les nouveaux tickets ?

Dans les bornes aux stations de tram et dans 90 points de vente situés dans les communes de l’Eurométropole, sans oublier l’appli bientôt disponible, utilisable par les systèmes Androïd (Samsung, etc.) et Apple (iPhone). Et bien entendu, au guichet de la CTS, devant l’arrêt de tram Alt Wynmarik/Vieux marché aux vins.

Peut-on les acheter dans les bus ?

Non…

Les trajets seront-ils plus chers ?

Pour ceux qui choisissent l’achat via le smartphone, il n’y aura aucune augmentation. Seul surcoût pour l’usager choisissant la version "papier", l’acquisition de la carte (format CB, carte Vitale, etc.) sur un support papier cartonné, facturé 10 centimes en plus des trajets unitaires à 1,70 €. Cela veut dire qu’un usager qui achète aujourd’hui 10 tickets "papier" va dépenser 17 €. Lorsqu’il achètera sa première carte, il payera 17,10 €. Lors du rechargement, il ne payera que les trajets au prix initial.

Faut-il acheter une nouvelle carte à chaque rechargement ?

Non, bien sûr. Cette carte est conçue pour se recharger jusqu’à 300 fois… à condition d’en prendre soin.

Un usager constatant qu’il va devoir prendre le bus à l’improviste alors que les points de vente sont fermés et qu’il demeure loin d’une ligne de tram pourra-t-il prendre le bus en urgence ?

Oui ! D’abord parce que les bus vendent toujours les tickets de secours (2 €) et parce que le taux d’équipement de smartphone par habitant est très élevé.

Pourra-t-on charger des tickets différents sur une même carte (tickets à l’unité, ticket trio, etc.) ?

Non, tout simplement parce que la borne de lecture ne saura pas détecter quel type de trajet l’usager souhaite valider.

Où recharger les cartes ?

Comme actuellement pour les cartes Badgéo, en n’oubliant pas les distributeurs automatiques du Crédit mutuel.