angle-left Bloc-notes - Tarifs de la CTS : hausse moyenne inférieure à l’inflation, abonnements stables
Ajouter à mes favoris

Tarifs de la CTS : hausse moyenne inférieure à l’inflation, abonnements stables

C’était un engagement de l’exécutif de l’Eurométropole de Strasbourg : limiter les évolutions tarifaires de la CTS au niveau de l’inflation. C’est chose faite cette année, avec une hausse moyenne inférieure à 1 %.

Cette décision s’inscrit dans le cadre des volontés politiques affichées par l’Eurométropole et aussi de la Ville de Strasbourg, le Conseil départemental du Bas-Rhin et la Région Grand-Est, de ne pas augmenter les impôts. Vis-à-vis de la CTS, elle fait suite aux engagements pris par la compagnie de réduire ses coûts. A noter que notre agglomération dispose du meilleur ratio en France entre ce qui est payé par l’usager et financé par le contribuable, soit 47% et 53% respectivement.

Seule source de hausse en 2018, l’instauration du nouveau ticket sans contact et rechargeable. Chaque achat d’un nouveau ticket coûte 10 centimes, ce qui pèse sur le prix des trajets (lire par ailleurs dans cette newsletter notre article spécifique sur ce sujet).

La nouvelle billettique est accompagnée d’une nouvelle offre d’achats et validation via une application sur tous les smartphones. Les usagers utilisant les cartes Badgéo ou l’application n’auront aucune augmentation de tarifs au 1er juillet de cette année.