80 résultats
Résultats par page

null RDV du 1er au 3 octobre pour le 32e Festival international de géographie 

Publié le 07/09/2021 - Modifié le 07/09/2021

Ajouter à mes favoris

RDV du 1er au 3 octobre pour le 32e Festival international de géographie 

Culture

Dans le cadre d’un contrat de réciprocité*, l’Eurométropole de Strasbourg soutient le Festival International de Géographie qui se déroulera à Saint-Dié-des-Vosges du 1er au 3 octobre 2021.

festival international de géographie Saint-Dié
Thème 2021 : " Corps "

Souvenez-vous des sentiments que vous avez pu éprouver durant ces mois de pandémie. Ce besoin d’espace que vous avez pu ressentir en confinement. Ces petites choses que vous avez soudain découvertes : le chant des oiseaux depuis votre fenêtre, les mille nouveaux détails observés lors de votre balade dans un rayon d’un kilomètre. En faisant vos courses, peut-être avez-vous eu peur d’être trop près des autres... Cette période nous aura fait prendre conscience de l’importance géographique de nos corps. 
Nous percevons l’espace à travers nos cinq sens, nous choisissons souvent avec soin la place que notre corps occupe par rapport à celui des autres, etc. En mettant " le " corps à l’honneur du FIG 2021, de corps masculins, féminins, gros, maigres, musclés, nus, habillés, tatoués, ridés, voûtés, petits... Nous verrons comment ces caractéristiques influencent les possibilités qui s’offrent à nous pour accéder aux espaces que nous souhaitons parcourir. Nous réfléchirons à l’aménagement de nos villes et de nos villages. Nous verrons que certains choix politiques s’appliquent à la fois aux corps et à l’organisation de l’espace : c’est le cas lorsque les habitantes et les habitants d’une ville se trouvent séparé.es en fonction de leur " race " ou de leur couleur de peau, ou lorsque des corps sont considérés comme indésirables dans l’espace public (les SDF, les personnes migrantes...). Nous verrons aussi pourquoi les questions de genre ou de sexualité sont de plus en plus importantes dans les relations géopolitiques entre les Etats. Enfin, nous verrons comment les corps peuvent être des outils de résistance ou de revendication. Cette exploration géographique de la diversité des corps aura surtout pour but de voir ce qui nous relie au-delà de nos différences. Car nous formons ensemble un corps... social !

Quelques rendez-vous

De 7 à 77 ans, tous les corps ont-ils accès à l’espace public ?

Vous avez sans doute déjà vu une personne âgée craindre un cycliste qui la frôlait de trop près sur le passage piétons, et ce même cycliste s’impatienter parce qu’une famille nombreuse en trottinette l’empêchait d’avancer assez vite sur sa voie réservée… En ville comme à la campagne, difficile de partager l’espace public entre les générations, qui ont des rapports différents à leur territoire. Pourtant, une aire de jeux avec quelques arbres et des bancs publics est utile aux personnes âgées comme aux enfants et à leurs parents. Alors, comment penser des espaces accueillants pour toutes les générations ?

Les femmes à la conquête de l’espace (public)

En principe, les femmes ont tout autant le droit que les hommes de se déplacer. En pratique, les choses se compliquent, et certaines ne se sentent pas en sécurité, subissent des formes de harcèlement ou rencontrent des difficultés physiques qui limitent leur mobilité. Comment penser la ville inclusive ? Et qu’est-ce que cela impose de réforme au sein des espaces institutionnels où se fabrique la ville ?

Aux frontières de l’Europe. Contrôle, surveillance et stratégies corporelles

Aux frontières de l’Europe, les forces de l’ordre exercent un contrôle fondamentalement centré sur le corps, notamment parce qu’elles opèrent un tri entre les personnes jugées légitimes ou pas à passer la frontière qui se fonde sur des attributs corporels : entre personnes de couleur de peau claire ou sombre, entre personnes considérées comme hommes ou femmes, parmi ces dernières entre femmes enceintes ou pas, par exemple.
Quels sont ces critères ? Comment les policier·es légitiment-ils ou elles leur action ? Et comment les personnes migrantes adaptent-elles leur manière de se mettre en scène dans l’espace frontière ?

Les muscles de la géopolitique, de James Bond à Ethan Hunt

L’implosion de l’URSS et les attaques du 11 Septembre 2001 ont bouleversé la géopolitique mondiale. Face à un monde instable et inquiétant, les puissances occidentales se perçoivent comme à la fois vulnérables et résilientes. Cette vision s’incarne dans deux corps emblématiques : Daniel Craig (James Bond) et Tom Cruise (Ethan Hunt dans Mission impossible). Ces corps massifs oscillent entre fragilité et puissance et servent de support à la résurgence d’un discours martial et patriotique.

Toutes les infos et le programme complet : www.fig.saint-die-des-vosges.fr

 

* Le contrat de réciprocité : kesako ?
La démarche des contrats de réciprocité place les relations entre territoires au cœur des enjeux de
développement, pour sortir d’une vision pyramidale de l’aménagement. L’Eurométropole de Strasbourg, la Communauté d'Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges et l’intercommunalité de la Vallée de la Bruche se sont associées pour construire des accords stratégiques entre territoires urbains et montagnards, dans une démarche de valorisation des atouts et des ressources spécifiques à mettre en commun pour renforcer la résilience et l’attractivité de chacun.