51 résultats
Résultats par page
angle-left L’ancrage du sport de haut niveau dans le territoire via des actions sociales

Publié le 23/10/2018 - Modifié le 23/10/2018

Ajouter à mes favoris

L’ancrage du sport de haut niveau dans le territoire via des actions sociales

Sport , Égalité , Enfance, éducation , Solidarité, santé

De nombreuses actions sociales sont programmées cette saison avec les clubs du RCSA, de la SIG, du TEAM Strasbourg, du Strasbourg Eurométropole Hand Ball (SEHB) et celui de l’Etoile Noire.

Ces clubs s’engagent, à travers leurs différentes disciplines de haut niveau à utiliser la subvention allouée par la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg pour la réalisation de missions d’intérêt général.

Pourquoi le dispositif des actions sociales a-t-il été mis en place ?

Le dispositif tire son origine d’une obligation réglementaire : c’est Marie-Georges Buffet, alors ministre de la jeunesse et des sports du gouvernement Jospin, qui a encadré les modalités de participations financières des collectivités vers les clubs sportifs professionnels. Les subventions publiques sont plafonnées à 2,3 M€, et doivent servir à soutenir les missions d’intérêt général développées par les clubs professionnels, portant sur :

  1. La formation, le perfectionnement et l'insertion scolaire ou professionnelle des jeunes sportifs accueillis dans les centres de formation agréés.
  2. La participation de l'association ou de la société à des actions d'éducation, d'intégration ou de cohésion sociale.
  3. La mise en œuvre d'actions visant à l'amélioration de la sécurité du public et à la prévention de la violence dans les enceintes sportives.

Cette obligation est finalement devenue une opportunité : l’Eurométropole a compétence pour le subventionnement du centre de formation de la SIG et du Racing, et la Ville soutient les actions d’une part de promotion du fair-play et d’autre part vis-à-vis de publics prioritaires. Cela permet de donner un fondement et du sens au soutien, pour connecter les clubs et joueurs professionnels au territoire.

Quels en sont les enjeux ?

L’enjeu est que le club apporte autre chose qu’un rayonnement sportif ou une animation au territoire, la force première du haut niveau. Pour les actions en direction de publics prioritaires tels que des personnes en situation de handicap, des enfants en institutions ou hospitalisés, des jeunes de quartier, l’idée est de les faire rêver, pour s’évader le temps d’une visite des joueurs ou celui d’un match, en accompagnement des associations qui les soutiennent au quotidien.

Pour celles au bénéfice du grand public ou de publics tels que les étudiants ou les bénévoles, l’objectif est de faciliter le contact entre les habitants et les sportifs pour des moments de communion.

Pour celles en direction des clubs, l’intérêt est le partage d’expérience et la transmission du monde professionnel au monde amateur. A chaque fois, ce sont des expériences humaines certes différentes mais toujours intenses.

Quel est son mode de fonctionnement ?

C’est assez simple ! A l’entre-saison, le club propose des actions à la Ville en faveur de ses publics prioritaires, en évaluant conjointement le budget et la participation publique.

Celles-ci sont inscrites à la convention d’actions sociales, laquelle est annexée à la délibération soumise au Conseil municipal pour le vote de la subvention. Puis ces actions sont développées par le club, en partenariat avec la Ville, tout au long de la saison.