L’Eurométropole de Strasbourg voit 4 de ses nouveaux écoquartiers labellisés au plan national

Publié le 22/12/2017 - Modifié le 22/12/2017

L’Eurométropole de Strasbourg voit 4 de ses nouveaux écoquartiers labellisés au plan national

La commission nationale "écoquartiers" a remis hier mardi 19 décembre, à Paris, au ministère de la Cohésion et des territoires, son rapport annuel et annoncé la labellisation de quelques 174 projets en France, dont quatre pour la seule Eurométropole de Strasbourg.

Présidée par Alain Jund, par ailleurs vice-président de l’Eurométropole en charge de l’urbanisme et de la transition énergétique, la commission a ainsi récompensé : Brasserie de Cronenbourg (Strasbourg), Les prairies du Canal (Illkirch-Graffenstaden), Les Vergers de Saint-Michel (Reichstett) et l’Elsau, quartier en renouvellement urbain (Strasbourg).


Initiée en France en 2008 par l’Etat, en lien avec les Villes et agglomérations, la démarche de labellisation a depuis évolué sous l’impulsion d’Alain Jund : un objectif de 500 écoquartiers d’ici 2018 a été fixé, tandis qu’étaient définies quatre étapes pour offrir aux collectivités un meilleur accompagnement, depuis la conception jusqu’à l’exploitation de l’écoquartier.


Pour ce qui est de Strasbourg, 3 étapes sont représentées : la "1", avec l’Elsau et Les vergers de Saint-Michel, encore à l’état de projet et de démarrage des études mais pour lesquels élus et partenaires ont d’ores et déjà signé la charte Ecoquartier ; la "2", avec Les prairies du Canal dont le chantier est déjà largement engagé ; la "3", enfin, avec Brasserie, en partie livrée et habitée. La phase "4" peut s’obtenir au terme de 3 ans, sur la base d’un retour d’expérience et d’une vérification des pratiques.


Ces 4 nouvelles labellisations strasbourgeoises, obtenues après celle de Danube (Strasbourg) en 2013 et celle des Rives du Bohrie (Ostwald) en 2016, sont importantes de par leur nombre mais aussi parce qu’elles reflètent toute la diversité tant géographique (faubourg, 1ère et 2ème couronne), qu’architecturale, sociétale et environnementale des quatre projets.


Elles sont une reconnaissance de la politique d’habitat durable mise en œuvre sur le territoire de l’Eurométropole et des efforts réalisés par la collectivité pour atteindre les objectifs de son plan Climat 2030, visant à une meilleure qualité de vie.


Par ailleurs, à l’occasion de la présentation de son rapport annuel, Alain Jund a été confirmé dans son rôle de président de la commission nationale "écoquartiers", pour un mandat élargi : le ministre a en effet demandé à l’élu strasbourgeois d’"accentuer le travail de mobilisation de tous les territoires, en métropole comme outre-mer, pour que les écoquartiers deviennent le standard de l’aménagement". M. Jund est invité en particulier à "prendre l’attache des présidents de Région et de l’association des Régions de France pour construire une vision partagée de l’accompagnement des écoquartiers et nouer des partenariats opérationnels".

 

49 résultats
Résultats par page