Webmag : Le GCO au révélateur de la santé publique

Publié le 01/12/2017 - Modifié le 03/01/2018

Le GCO au révélateur de la santé publique

Au débat sur l’infrastructure a été organisé cette semaine à l’initiative du président de l’Eurométropole.

La réunion sur le GCO (Grand contournement ouest) organisée par le président de l’Eurométropole de Strasbourg, Robert Herrmann mardi 28 novembre, en présence de nombreux élus, a permis aux diverses sensibilités de s’exprimer. A commencer par Yves Séguy, secrétaire général de la Préfecture, pour qui cette réalisation est "vitale pour L’Eurométropole" : "Cela réduira de 25% le trafic des poids-lourds sur l’A35".

Étude sur les impacts environnementaux

Au terme d’un débat animé mais courtois, c’est l’aspect de la santé publique qui a pris le pas. Le docteur Alexandre Feltz, adjoint au maire de Strasbourg en charge de la santé, a proposé une étude d’impact afin de déterminer si le nouveau schéma allait avoir ou non des répercussions négatives sur la qualité de l’air, et donc sur la santé publique. Proposition acceptée par le Robert Herrmann, qui avait également annoncé au préalable un "Grenelle des mobilités" pour l’année prochaine. On le voit, au-delà de la mise en place du GCO, c’est la mobilité au sens large qui est au cœur des débats.

Pascal Simonin
Photo Jérôme Dorkel

49 résultats
Résultats par page