angle-left Motion appelant à la libération de M. Raïf Badawi déténu en Arabie Saoudite

Motion appelant à la libération de M. Raïf Badawi déténu en Arabie Saoudite

Motion au Conseil Municipal du lundi 22 juin 2015.

Strasbourg, capitale des droits de l'Homme et de la démocratie, a une mission particulière à jouer dans le monde. Partout où des femmes et des hommes sont oppressés, discriminés ou privés arbitrairement de liberté, la voix de Strasbourg doit être entendue.

Lauréat du prix Reporters sans frontières 2014 pour la liberté de la presse remis dans le cadre du Forum mondial de la démocratie de Strasbourg, M. Raïf Badawi, écrivain et animateur du site internet Liberal Saudi Network, a été condamné en novembre 2014 à 1000 coups de fouet à raison de 50 coups de fouet par semaine et dix ans de prison pour "insulte envers l'islam par voie électronique" auxquels s'ajoutent dix ans d'interdiction de sortie du territoire et une amende de 240 000 euros.

En dépit d'une mobilisation sans précédent en faveur de sa libération, la Cour suprême d'Arabie Saoudite a confirmé récemment cette sentence que les Nations Unies considèrent comme étant "cruelle et inhumaine". Cette décision est définitive, sans appel ou recours possible, à l'exception d'une grâce royale.

La Ville de Strasbourg s'est mobilisée dès les premières heures en signant en décembre dernier la pétition lancée par Reporters sans frontières et en la relayant auprès des institutions européennes présentes sur son territoire. Le Président de la République française a par ailleurs été saisi ainsi que l'Ambassadeur d'Arabie Saoudite en France pour en appeler à la clémence des autorités saoudiennes et la grâce du roi Salman.

Le Conseil municipal de Strasbourg est gravement préoccupé par le sort réservé à M. Raïf Badawi. Aussi, il appelle à la libération immédiate et à la liberté totale de mouvements et d'expression de Raïf Badawi, au nom de la liberté de la presse et de la liberté d'expression, composantes essentielles de l'État de droit.

Par ailleurs, le Conseil municipal décide d'attribuer solennellement à M. Raïf Badawi la médaille de la Ville de Strasbourg par respect pour son engagement et en reconnaissance de sa lutte pour les droits de l'Homme.

 

Adopté le 22 juin 2015 par le Conseil Municipal de la Ville de Strasbourg.

Rendu exécutoire après transmission au Contrôle de Légalité préfectoral le 25 juin 2015 et affichage au Centre administratif le 25 juin 2015.