angle-left Plan climat : les acteurs appelés à s’impliquer à tous les niveaux, public et privé
Ajouter à mes favoris

Plan climat : les acteurs appelés à s’impliquer à tous les niveaux, public et privé

Après le lancement officiel, le 16 novembre, la bannière "Plan climat 2030 : tous acteurs", se déploie à tous les échelons de l’Eurométropole. Les communes en sont des intervenants primordiaux.

"Osons, créons de l’envie" : c’est la thématique principale de la phase de lancement du Plan climat de l’Eurométropole, entamée mi-novembre. Jusqu’en avril prochain, les communes volontaires déploient leurs initiatives destinées à impliquer un maximum de partenaires individuels, associatifs, entreprises, etc., dans le cadre du projet métropolitain. L’idée est de créer un cadre incitatif pour favoriser l’émergence d’idées émanant des origines les plus diverses. De quoi servir à l’élaboration de feuilles de route à l’échelon communal et de l’Eurométropole, sur la base de rencontres type café-débat, conférences ou événements plus spectaculaires, comme les Rencontres économiques de l’Eurométropole, le 23 janvier ou encore le Forum Bioéthique (30 janvier au 4 février prochain), sur le thème "produire ou se reproduire". Sans oublier le congrès sur la géothermie du 1er mars.

L’objectif est de trouver les solutions adéquates pour atteindre localement les objectifs de la COP 21. Pour l’Eurométropole de Strasbourg il s’agit d’impliquer le plus grand nombre d’acteurs autour de messages positifs, pour donner du souffle à la démarche. Chaque commune participante constitue et gère son programme de rendez-vous. Le secteur de l’innovation numérique est mis à contribution, avec un appel à projets spécifique pour contribuer à cet effort collectif en faveur du climat.

Le cadre d’action qui sera défini par les communes et par l’Eurométropole seront ensuite soumis à l’Autorité environnementale entre juin et septembre 2018, avant une consultation publique à l’automne et une soumission au vote du Conseil de l’Eurométropole, si possible encore en décembre, pour un début de mise en œuvre début 2019.