59 résultats
Résultats par page
angle-left Risques d’intoxications au monoxyde de carbone

Publié le 18/07/2019 - Modifié le 26/07/2019

Ajouter à mes favoris

Risques d’intoxications au monoxyde de carbone

Environnement , Solidarité, santé

Vigilance en période de fortes chaleurs, le fort ensoleillement des souches des cheminées peut favoriser des phénomènes de refoulements de monoxyde de carbone dans les logements.

Plusieurs cas d’intoxications au monoxyde de carbone ont été constatés dans le département, en particulier sur le territoire de l'Eurométropole de Strasbourg.

Depuis juin 2019, plus de 36 personnes ont été potentiellement exposées à ce gaz toxique à Strasbourg. 

La période de forte chaleur est en effet susceptible d’affecter la bonne évacuation des gaz de combustion produits lors de l’utilisation des chauffe-eau raccordés, fonctionnant avec un combustible (gaz naturel, fioul). 

En effet, sous certaines conditions, le fort ensoleillement des souches des cheminées peut favoriser des phénomènes de refoulements de monoxyde de carbone dans les logements.

Ces accidents peuvent être graves voire mortels.

Dans un logement équipé d’un appareil raccordé à un conduit de fumées, en cas d’apparition d’odeurs suspectes liées à l’équipement ou de maux de tête, de vertiges, ou d’état nauséeux, il convient de solliciter les services d’urgence (15, 18, 112 ou 114). 

Le monoxyde de carbone est inodore et invisible. 

Pour prévenir tout risque, il est vivement conseillé d'aérer régulièrement le logement et de s’équiper d’un détecteur.