Séoul, l’autre "Capitale de Noël"

Publié le 06/12/2017 - Modifié le 06/12/2017

Séoul, l’autre « Capitale de Noël »

Le Marché de Noël de Strasbourg s’exporte cette année dans la capitale de la Corée du Sud, où 12 chalets seront installés du 15 au 31 décembre.

Après des expériences à Tokyo, Moscou, Pékin ou encore Taipei, c’est cette année à Séoul, en Corée du Sud, que s’exporte le Marché de Noël de Strasbourg.

Cette initiative lancée par l’Office de tourisme vise à créer un événement d’appel auprès des touristes étrangers pour susciter l’envie de venir à Strasbourg.

"Actuellement, Strasbourg est au moins aussi connue comme capitale de Noël que comme capitale européenne", pointe Jean-Jacques Gsell, le président de l’Office de tourisme, qui espère "entre 400 000 et 500 000 visiteurs à Séoul".

Pour un engagement financier modeste, cette opération permet d’importantes retombées économiques, note Paul Meyer, adjoint au maire en charge du tourisme.

"On s’adresse à des touristes des classes moyennes et supérieures qui peuvent s’offrir des séjours plus longs que de simples citytrips." Pour le moment, les touristes Sud-Coréens fréquentent surtout Paris, les châteaux de Loire ou le Mont Saint-Michel.

Pour les attirer à Strasbourg, 12 chalets seront installés dans un parc au cœur de Séoul. Les visiteurs y trouveront des produits artisanaux alsaciens ainsi qu’une partie réservée à la gastronomie régionale.

Thomas Calinon
Photo Nicolas Müller : Le marché de Noël de Strasbourg à Taipei, en 2016

51 résultats
Résultats par page