angle-left Wacken : les 3 erreurs du Maire

Wacken : les 3 erreurs du Maire

Groupe Strasbourg à vos côtés - Les Républicains - MODEM - Société civile. Publié le 31/03/2016

Tribune de Fabienne KELLER, Martine CALDEROLI-LOTZ et Thierry ROOS

Quartier des nombreuses institutions régionales et européennes, siège de grandes entreprises nationales, lieu d'accueil des rencontres sportives et commerciales, lieu de vie de nombreux strasbourgeois… C'est au Wacken que se construit l'avenir de notre Ville autour de nombreux projets. Malheureusement l'absence de vision globale et de réflexion urbanistique de la part de la municipalité débouche sur 3 erreurs majeures.

Une autoroute urbaine

10 000 véhicules par jour devraient directement arriver au cœur du Wacken en empruntant la future liaison entre l'Autoroute 350 et la rue Fritz Kieffer. Fort heureusement, ce projet vient d'obtenir un avis négatif de la part du Commissaire Enquêteur. Faut-il maintenant le remplacer par un élargissement à 4 voies de la rue Jean Wenger Valentin comme le suggère depuis le Maire ? Plus de bruit et plus de pollution pour les 2100 élèves de la cité scolaire Kléber, les milliers d'actifs et tous les riverains du Wacken, voilà la ville que vous offre cette municipalité.

Un parc des préfabriqués

Alors que la Métropole est à la peine pour créer des emplois, Strasbourg se retrouve aujourd'hui sans structure capable d'accueillir les salons, foires, congrès, colloques et autres évènements d'envergure nécessitant de grandes espaces. Car le nouveau Parc des Expositions annoncé au départ pour fin 2016 est désormais repoussé à bien plus tard, sans aucune certitude que ce projet puisse être financé. En attendant, le Maire a décidé d'installer des structures provisoires et espère que nos préfabriqués puissent rivaliser avec les conditions proposées aux organisateurs et décideurs par les autres grandes villes françaises (Lyon, Bordeaux, Toulouse…). Qu'en sera-t-il de la création des 1800 emplois et du renforcement de l'attractivité de Strasbourg promis il y a à peine quelques mois ?

Une verrue à l'ombre du Wacken

Le manque d'anticipation dans la conception du Quartier d'Affaires oblige aujourd'hui la municipalité à construire plusieurs centaines de place de stationnement supplémentaires. Depuis plusieurs années, nous avons pourtant alerté sur l'insuffisance des places prévues par rapport aux besoins des entreprises et proposons la création d'un parking souterrain depuis le Parlement jusqu'à la Maison de la Région. A la place, l'actuel site du parking de la piscine du Wacken sera sacrifié pour y implanter une verrue architecturale juste en face du Parlement Européen. Situé à l'exact opposé des accès autoroutiers, ce silo à voitures obligera les automobilistes à franchir l'intégralité des feux et croisements pour y parvenir, alors même que le quartier est déjà fortement saturé. Prévu pour être achevé en 2018, il ne pourra d'ailleurs pas recevoir les premiers visiteurs du Quartier d'Affaires. Le Maire leur proposera alors de stationner le terrain réservé aux institutions européennes et transformé en parking… provisoire.

Strasbourg ne peut demeurer une grande capitale européenne à coup d'aménagements éphémères. La situation du Wacken exige aujourd'hui de faire preuve d'une vision d'ensemble, ce que nous avons toujours demandé. C'est pourquoi nous appelons le Maire à rapidement présenter un calendrier réaliste  afin de proposer une planification globale à la hauteur du quartier le plus emblématique de Strasbourg.