87 résultats
Résultats par page

null Webmag - 500 bornes électriques d’ici 2026

Publié le 20/10/2021 - Modifié le 20/10/2021

Ajouter à mes favoris

500 bornes électriques d’ici 2026

Environnement Numérique Transport, déplacement

Parallèlement à la mise en place la Zone à faibles émissions, l’Eurométropole envisage de multiplier par cinq le nombre de bornes électriques prévues d’ici cinq ans.

"C’est une nouvelle étape", a introduit Pia Imbs, lundi 18 octobre à Oberhausbergen. En présence de la maire de la commune, Cécile Delattre, très heureuse de l’installation d’une borne de recharge électrique sur son ban, la présidente de l’Eurométropole a signé avec Engie Solutions un nouvel accord. Celui-ci est ambitieux et vise à répondre à plusieurs attentes. Celles de la Zone à faibles émissions, bien sûr, mais pas seulement. "La voiture électrique n’est pas la seule réponse, a rappelé Pia Imbs, mais il est important de couvrir le territoire en bornes pour répondre à la forte progression de l’électromobilité. Nous allons désormais faire un bond en avant très significatif."

En avril 2020, Engie Solutions et Freshmile s’étaient engagés à déployer 90 bornes, soit 180 points de charge, sur les 33 communes de l’agglomération. Le nouvel accord prévoit l’installation, d’ici fin 2025, d’un minimum de 250 bornes, soit 500 points de charges. Un déploiement complémentaire, qui sera à confirmer annuellement, devrait en outre permettre de porter à 500 le nombre de bornes total d’ici fin 2026, soit 1000 points de charge.

Pour y parvenir, 4,2 millions d’euros complémentaires seront investis, portant à 6,6 millions en tout l’engagement d’Engie Solutions. L’opérateur local Freshmile assure quant à lui le référencement des points de charges, la facturation et la gestion des pass de recharge, via une application dédiée. On y trouve notamment la localisation des bornes, leur disponibilité en temps réel et la procédure de chargement d’un véhicule.

Véronique Kolb

Photos Jérôme Dorkel