42 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Astro fait son show à l’Esplanade

Publié le 02/04/2019 - Modifié le 06/05/2019

Ajouter à mes favoris

Astro fait son show à l’Esplanade

Culture

La plus grande œuvre d’art de Strasbourg sera inaugurée mercredi 3 avril en présence du street-artiste Astro.

La toile fait quinze mètres de large et dix étages de haut : il s’agit de la façade de la résidence universitaire Les Flamboyants à l’Esplanade. Cette œuvre immense est l’une des plus grandes réalisée par Astro, graffeur parisien et mondialement connu. Le vernissage a lieu ce mercredi à 18h30 au pied de la résidence.

Installé au beau milieu des tours de béton gris, Astro a décidé de ramener de la couleur et de la clarté dans le quartier. "Je suis parti de ma couleur préférée, le turquoise, pour aller vers le jaune. J’ai choisi de mettre du blanc aussi parce qu’il y a pas mal de bâtiments et on se sent enfermé. Je voulais ramener de la lumière et de l’espoir", explique l’artiste.

Adepte des formes géométriques et des illusions d’optiques, Astro a choisi un emboîtement de rectangles habillés par des arabesques qui amènent de la rondeur à son œuvre.
Il aura fallu une quarantaine de litres de peinture et environ la même quantité de bombes pour exécuter cette fresque démesurée, débutée le 24 mars.

Cette œuvre pourrait donner des idées pour l’avenir. Pourquoi ne pas voir se colorer chaque année des façades sur le territoire de la Ville et de l’Eurométropole. "Je trouve que c’est une excellente idée. J’encourage les collectivités à faire de la place aux street-artistes et à leur laisser un espace pour exprimer leur art plutôt que de les contraindre à graffer dans l’illégalité", précise Astro.

Cette œuvre géante, réalisée dans le cadre du Off du NL Contest, a coûté 13 000 euros. Le financement a été pris en charger par le Crous et l’Eurométropole de Strasbourg dans le cadre de l’opération Strasbourg aime ses étudiants.

Désormais, Strasbourg est l’une des rares villes en France où l’artiste a exposé son talent en grand sur les murs. Dans quelques temps, Astro donnera des couleurs à Metz et à Decazeville.

 

Sophie Cambra
Photo Alban Hefti