82 résultats
Résultats par page

null webmag - Le Bunker comestible se relance

Publié le 27/09/2021 - Modifié le 27/09/2021

Ajouter à mes favoris

Le Bunker comestible se relance

Économie Égalité Solidarité, santé

Repris par la Fédération des aveugles Grand Est, ce fortin transformé en champignonnière accueille désormais des salariés en situation de handicap.

A l'intérieur du Bunker comestibleA l’occasion du Tour des fermes de l’Eurométropole, qui s’est déroulé ce dimanche, le Bunker comestible a inauguré sa seconde vie: la production de champignons sera désormais assurée par des salariés en situation de handicap, qui pourront bénéficier d’une formation professionnelle.

Installé dans les fortifications à l’arrière de la gare, ce fortin avait été transformé dès 2016 en exploitation maraîchère spécialisée dans les pleurotes et les shiitakés, produits en agriculture biologique. Cette initiative, soutenue par l’Eurométropole, a permis l’incubation de la startup strasbourgeoise Cycloponics, pilotée par Jean-Noël Gertz. Appelé à développer son activité de champignonnière souterraine dans d’autres villes, celui-ci a été contraint de mettre le Bunker comestible en sommeil.  

Se former au maraîchage

Mais depuis quelques jours, le fortin s’éveille à nouveau et abrite de nouvelles pousses de champignons. Accompagnés par Jean-Noël Gertz, trois salariés malvoyants, employés de l’entreprise d’insertion de la Fédération des aveugles Grand Est, apprennent le métier de maraîcher. "Notre souhait est de les former aux métiers de ce secteur pour qu’ils puissent ensuite s’insérer sur le marché du travail. D’autres prendront alors leur place au sein du Bunker comestible et pourront à leur tour s’initier au maraîchage", précise Aline Gross, chargée de communication de la Fédération des aveugles.  

Le travail ne manquera pas: avec un objectif de production de 100 à 200 kilos par semaine, le Bunker comestible fournira des restaurateurs locaux et des particuliers sur les marchés. Il est déjà possible d’en commander en contactant l’équipe.  

Lisette Gries
Photos Alban Hefti