56 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Conseil municipal : le budget revu et corrigé

Publié le 28/07/2020 - Modifié le 28/07/2020

Ajouter à mes favoris

Conseil municipal : le budget revu et corrigé

Vie politique et démocratique

En séance le 27 juillet, les élus ont adopté le budget supplémentaire pour l’année 2020. Celui-ci prend acte des conséquences financières de la crise sanitaire et engage les premières mesures du nouvel exécutif.

L’équation est simple : moindres recettes + surcroît de dépenses = conséquences négatives sur les finances publiques. Le coût de l’épidémie et du confinement pour la Ville est évalué à l’heure actuelle à 10,2 millions d’euros. Malgré 1,9 million de moindres dépenses (eau, énergie, annulations de manifestations notamment), l’effet ciseaux impacte fortement Strasbourg avec des recettes en baisse de 12,1 M. Les pertes immédiates de rentrées fiscales liées au ralentissement de l’activité économique s’ajoutent à la baisse des recettes tarifaires (stationnement, restauration scolaire, musées…)  ou la mise en place de dispositifs de soutien (exonération de loyers par exemple).

Embauche de 15 Atsem

Le budget supplémentaire, voté ce 27 juillet par le conseil municipal, intègre ces éléments conjoncturels, tout en redéployant 0,7 million de crédits de fonctionnement et 2,3 M€ d’investissement vers des mesures annoncées par le nouvel exécutif : création de 100 places d’hébergement d’urgence supplémentaires, végétalisation de l’espace public, déminéralisation d’une première cour d’école, soutien aux très petites entreprises ou encore embauche de 15 agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles, élargissement du dispositif d’animation d’été dans les quartiers et première conférence citoyenne à la rentrée…

L’idée de ce budget supplémentaire, comme des budgets à venir, soulignait Syamak Agha Babaei, premier adjoint, en charge des questions budgétaires et financières, en introduction au vote, est de faire en sorte que chaque euro dépensé soit un euro utile à la transformation écologique du territoire, à la question de la justice sociale et à la réponse aux aspirations démocratiques des habitants.” Sur ce dernier point, l’élu annonce la tenue d’un débat d’orientations budgétaires élargi aux citoyens à l’automne.

Stéphanie Peurière

Photos Jérôme Dorkel