59 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - CUS Habitat devient Ophéa

Publié le 03/07/2019 - Modifié le 01/08/2019

Ajouter à mes favoris

CUS Habitat devient Ophéa

Urbanisme, logement

Le premier bailleur social d’Alsace vient d’être rebaptisé et se modernise.

Ophéa : c’est le nouveau nom de l’Office public de l’habitat (OPH) de l’Eurométropole de Strasbourg. Pour son président, Philippe Bies, ce changement est une façon de "délester l’office d’une image dépassée" faisant référence à la CUS, devenue Eurométropole de Strasbourg en 2015.

L’objectif ? Faire d’Ophéa une véritable "marque réaffirmant ses valeurs et son attachement à son territoire". Voulu simple, dynamique et moderne, le nom officialisé le 1er juillet a été choisi parmi deux propositions soumises au vote de l’ensemble de ses collaborateurs.

Nouvelle étape d’une longue évolution

"Depuis 100 ans, l’office a toujours su s’adapter et innover pour devenir et rester le premier bailleur social alsacien", revendique Philippe Bies.

En 2008, l’OPH faisait face à un plan de redressement suivi d’un plan de consolidation. Associé à Habitation moderne pour créer le Pôle de l’habitat social en 2013, "il est aujourd’hui dans une situation financière saine malgré le contexte national délicat", assure-t-il.

Nouvelle étape dans son évolution, ce changement de nom s’inscrit dans une phase marquée par une modernisation de son organisation, de son fonctionnement et un recours accru à l’innovation technologique.

"On avait, dans le domaine, un retard qu’on est en train de rattraper", précise son directeur général, Jean-Bernard Dambier. D’ici le 1er janvier 2020, la création d’un nouvel outil informatique permettra notamment de rassembler les plans numérisés de l’ensemble des 20.000 logements de l’OPH.

Julia Vuillier-Devillers
Photos Jérôme Dorkel et Elyxandro Cegarra