66 résultats
Résultats par page

null webmag - La parole aux citoyens

Publié le 13/11/2020 - Modifié le 17/11/2020

Ajouter à mes favoris

La parole aux citoyens

Démocratie locale

La Ville et l’Eurométropole de Strasbourg ont annoncé vendredi 13 novembre des mesures pour stimuler la participation des habitants.

Stimuler la participation citoyenne. Voilà ce que désirent Pia Imbs, présidente de l’Eurométropole, et Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg. Elles ont dévoilé ce vendredi 13 novembre les premières actions qu’elles souhaitent mettre en œuvre pour une plus grande implication des citoyens dans la vie publique.

Pia Imbs a ainsi annoncé que des réunions et des ateliers seraient organisés dans les communes (dans les quartiers pour ce qui concerne Strasbourg) autour de plusieurs sujets, dont prioritairement la 5G et la Zone à faibles émissions (ZFE). La présidente et la maire souhaitent également organiser une participation populaire autour des débats d’orientation budgétaire en janvier prochain, sous forme de réunions publiques. Autre point abordé, le renouvellement du Conseil de développement de l’Eurométropole, pour lequel il est souhaité que chaque commune propose des candidats, afin de parvenir à une juste représentativité du territoire.

Bientôt des votations ?

Jeanne Barsaghian a exprimé quant à elle sa volonté de conforter le Pacte de la démocratie locale, voté par le conseil municipal du 16 avril 2018. Il s’agit, cependant, de faire évoluer certains dispositifs, de favoriser par exemple le rapprochement entre les Conseils de quartier et les Conseils citoyens, "pour une meilleure efficacité". Le Conseil des résidents étrangers et le Conseil des jeunes seront évalués, et leur fonctionnement pourra être éventuellement redéfini.

La maire de Strasbourg a aussi proposé de retravailler le concept des budgets participatifs, en modifiant notamment les critères d’acceptabilité des projets proposés, "afin d’en permettre une véritable application". Elle a enfin émis l’idée de l’organisation d’ateliers d’initiative citoyenne et de votations, dans l’esprit de ce que pratiquent nos voisins suisses.

Une plateforme internet (participer.strasbourg-eurometropole.eu) sera opérationnelle dès le 2 décembre. Il s’agit d’une "plateforme commune pour la participation citoyenne", qui facilitera l’accès aux informations mises à disposition par les collectivités pour soumettre un sujet au débat public.

Pascal Simonin
Photos Jérôme Dorkel et Abdesslam Mirdass