53 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Deux-Rives : un nouvel espace à composer

Publié le 02/10/2018 - Modifié le 06/11/2018

Ajouter à mes favoris

Deux-Rives : un nouvel espace à composer

Urbanisme, logement , Environnement , Transport, déplacement

Un grand puzzle urbain à assembler pièce par pièce

Le projet des Deux-Rives, c’est comme un grand puzzle urbain : il s’agit d’assembler, pièce par pièce, de nouveaux quartiers pour créer un espace cohérent et connecté au reste de la cité. La Ville de Strasbourg s’est attelée il y a déjà plusieurs années à ce projet version XXL – 5 km de long et près de 250 hectares, dont 75 de zone d’aménagement concerté – avec le réaménagement, à l’ouest, du parc du Heyritz, de la presqu’île Malraux et du quartier Danube, ce dernier étant toujours en cours de construction. Constituée en 2014, la société publique locale (SPL) Deux-Rives est depuis chargée d’emboîter les pièces suivantes. Le bord est a été mis en place dans le quartier du Port du Rhin, frontalier à Kehl, avec la construction de nouveaux bâtiments mixtes et de la clinique Rhéna. Le puzzle étant déjà délimité au nord par le canal du Rhône au Rhin, et ses différents bassins portuaires, et au sud par l’avenue du Rhin, il reste maintenant à en remplir l’intérieur avec quatre pièces manquantes : Coop, Starlette, Citadelle, Rives et Port du Rhin.

La Coop, 2000 actifs et 800 habitants

L’extension de la ligne D du tramway vers Kehl, inaugurée en avril 2017, a été posée comme un jalon préalable à ces nouveaux quartiers. Ces derniers auront pour autres points communs une architecture basée sur de la brique, comme rappel du passé industriel et portuaire de ce territoire, et une vocation mixte, autrement dit mélangeant activités économiques, de loisirs et habitat. Ils s’emboîteront avec les pièces voisines grâce à de nouveaux aménagements. 
La réhabilitation de l’ancien site de la Coop Alsace est déjà en chantier. Sur cet espace de neuf hectares, situé entre les rues du Port du Rhin, du Péage et de la Coopérative, le choix a été fait de préserver les bâtiments existants et de conserver la vocation économique et coopérative du site. Ainsi, artisans et artistes s’implanteront fin 2019 dans l’ancien garage et l’ancienne menuiserie ; le KaléidosCOOP, qui regroupera de nombreuses structures de l’économie sociale et solidaire, de l’entrepreneuriat et de l’emploi ouvrira ses portes en 2021 au sein de l’ancienne administration. Ateliers et bureaux côtoieront restaurant et espaces culturels et de loisirs au sein de la cave à vins, dont les travaux de rénovation s’achèveront en 2020. Au total, 40 000 m² seront dédiés à des activités économiques et accueilleront environ 2000 actifs.

Faire vivre le quartier

Pour achever de faire vivre ce quartier, 400 logements verront le jour entre 2021 et 2030, de quoi héberger 800 habitants. "Plusieurs promoteurs ont été choisis pour développer différents types de logements, précise Alice Frémeaux, responsable du développement à la SPL Deux-Rives. 150 appartements en accession ou en location sociale seront construits dans l’ancienne maison des syndicats, ainsi que des logements sociaux en colocation. Le bâtiment de l’ancienne administration, lui aussi réhabilité, comprendra en plus du KaléidosCOOP 37 logements bruts, que les occupants pourront aménager à leur manière dans un esprit participatif."
"Quant à la Nouvelle administration, l’une des rares constructions ex-nihilo du site, elle hébergera des commerces et locaux économiques en rez-de-chaussée ainsi que 150 logements sociaux et en accession libre." La commercialisation de ces différents programmes est actuellement en cours. Fin octobre, le Café espace projet Point Coop Deux-Rives ouvrira rue du Port du Rhin, à la place de l’ancienne boutique de la Coop Alsace, reconvertie pour l’occasion en un lieu de présentation du projet, de rencontres et d’ateliers pour la concertation "Deux-Rives, je participe".

Le parc du Petit Rhin, nouvel espace vert 

À l’ouest de la Coop, une nouvelle pièce du puzzle Deux-Rives verra le jour d’ici 2024 : le parc du Petit Rhin. Situé entre la Coop et Starlette, il fera la jonction entre ces deux quartiers et le Jardin des Deux-Rives. Un espace vert de deux hectares nécessaire aux habitants et salariés qui s’installeront à Starlette à partir de 2021. Ce projet, du nom d’une ancienne usine de fabrication et de stockage de boulettes de charbon, prévoit en effet la création d’un groupe scolaire, d’une promenade le long du bassin Vauban, de 1800 logements et de 50 000 m² de bureaux, services, commerces et loisirs. Le premier bâtiment dévoilé, et baptisé Rive Active, comprendra 200 logements et 20 000 m² de bureaux.

Deux nouveaux arrêts de tram

La dernière pièce, Citadelle, s’intercalera entre Starlette et Danube. Entourée par les bassins Vauban, Citadelle et Dusuzeau, cette presqu’île aura elle aussi le droit à son école, sa promenade sur la digue le long de la rue de Nantes, ses espaces verts de six hectares et ses logements, 1200 au total. La construction de ces derniers se partagera entre différents programmes, les premiers d’entre eux étant Presqu’île Sud (2020), Cité Jardin (2021) et Dock 1 ainsi que la tour Émergence (2022). 
Pour accompagner la naissance du quartier, la SPL Deux-Rives a lancé un appel à projets pour installer, durant deux à trois ans, des activités sportives, culturelles, récréatives ou de restauration dans les Halles Citadelle, deux anciens bâtiments portuaires. Citadelle sera relié au quartier de l’Esplanade par une nouvelle passerelle et desservi par l’arrêt de tram du même nom, qui sera mis en service en 2019 ou en 2020. L’arrêt suivant vers Kehl, baptisé StarCoop, desservira Starlette, la Coop et le parc du Petit Rhin. Achèvement du puzzle à l’horizon 2030.

Pour mieux situer les différents projets des Deux-Rives, découvrez la carte ci-dessous :

Léa Davy
Photo Alban Hefti