63 résultats
Résultats par page
angle-left Webmag - Et si vous étiez né ailleurs ?

Publié le 29/05/2018 - Modifié le 20/08/2018

Ajouter à mes favoris

Et si vous étiez né ailleurs ?

Culture

Installée sur la place du Château, l’exposition "Nés quelque part" emmène ses visiteurs aux quatre coins du monde à travers une expérience immersive dans le quotidien d’un habitant du Cameroun, de Polynésie ou d’ailleurs.

Créée par l’Agence française de développement (AFD) et Ars Anima, "Nés quelque part" entend sensibiliser aux enjeux climatiques et de développement grâce à un concept original. 
Partant du principe que l’on comprend mieux ce que l’on vit, l’exposition installée suer la place du Château propose aux visiteurs de se plonger dans le quotidien d’un habitant du monde à travers un parcours immersif et participatif. "Nous voulions faire vivre aux gens des situations au plus près de la réalité, mais sans misérabilisme", explique Emmanuel Dollfus, chargé de mission à l’AFD. 

"On ressent vraiment comment ça se passe là-bas"

Pendant 1h10, chaque visiteur incarne l’un des 21 personnages proposés. "Certains sont des personnes réelles et d’autres des personnages construits à partir de faits réels", précise Emmanuel Dollfus. Guidés par des comédiens, les visiteurs sont amenés à réfléchir aux solutions possibles face aux problématiques rencontrées par leur personnage.
"J’étais Nana, au Niger. C’est une maman dont l’enfant est malade et qui n’a pas d’hôpital à proximité, raconte une jeune lycéenne à la sortie de l’exposition. On ressent vraiment comment ça se passe là-bas."  Ulysse incarnait quant à lui le chef d’un village au Cameroun : "Des grosses entreprises venaient déforester les alentours de mon village. J’étais déjà un peu sensibilisé au sujet, mais ça confirme ce que je pensais."

Une expérience sensorielle

Recréés à partir d’éléments visuels, auditifs et même olfactifs, sept écosystèmes servent de cadre aux scénarios. "L’idée, c’est vraiment d’emmener les gens en voyage. Des gens du Cambodge m’ont dit : "On y est !" quand ils ont découvert le décor cambodgien", affirme Cécile Delalande, directrice artistique chez Ars Anima. 
En partenariat avec la Ville, l’exposition fait étape à Strasbourg jusqu’au 28 juin. Elle s’adresse aux adultes, aux jeunes dès 9 ans ainsi qu’aux groupes scolaires.


A découvrir sur la place du Château.

Julia Vuillier-Devillers
Photos Elyxandro Cegarra